AFIA
ACTA Informatique
Du côté du web et de l'informatique agricole 48 - 2007
Complément
Paris, 3 décembre 2007


Voici un  complément à la gazette 47 / 2007 pour que vous ne manquiez pas le colloque du 18 décembre si vous vous intéressez à l'informatique dans l'activité de conseil agricole.
Inscrivez-vous d'urgence !


Question à M. Denis Olivennes, PDG de la FNAC : Vous préconisez l'usage d'avertissements dissuasifs avant suspension de l'abonnement Internet. Est-ce adapté ? (Le Monde – AFP)
Dans les réseaux où ce système fonctionne déjà, on a constaté que 80 à 90 % des fraudeurs cessent après la deuxième mise en garde. Les Etats-Unis et le Royaume-Uni sont en train d'essayer de mettre cela sur pied. Nous serons les premiers à le faire systématiquement. C'est très vertueux.
On ne jette personne en prison. On ne met même pas d'amende. Simplement, ceux qui utilisent leur abonnement à des fins illégales en seront privés. Vous piratez, vous perdez votre abonnement. C'est un peu comme la suspension du permis de conduire.
Parallèlement, il faut faciliter le téléchargement légal. D'un côté, on dissuade le piratage par la menace de suspension d'abonnement, de l'autre, on favorise le téléchargement légal par la liberté d'usage des fichiers musicaux français, et une disponibilité accélérée des films sur le Net. Trois mesures équilibrées qui devraient faire la différence.


Thought of the day
To be able to destroy with good conscience, to be able to behave badly and call your bad behavior "righteous indignation" -- this is the height of psychological luxury, the most delicious of moral treats - Aldous HUXLEY, novelist (1894-1963)


Enfin les bébés ont une chaîne de télévision qui leur est dédiée !
Via Canal Sat, Baby-Fisrt est une chaîne qui s’adresse aux bébés à partir de 6 mois.
Devant les dangers que représente cette incitation à une consommation précoce de TV, Le CIEM, Collectif interassociatif Enfant et Médias, dont la FCPE est membre, réagit et interpelle l’opinion publique, les autorités françaises et européennes.
Voir : http://www.collectifciem.org/spip.php?article67


Ma remarque (GW) : Cette chaîne de télévision pour les bébés est une honte. Nous avons bien assez de Jean-Pierre PERNAUT à midi.

Au p rogramme

du colloque du

18 décembre 2007


- Les services aux éleveurs et à leurs conseillers s'appuyant sur les bases de données collectives et partagées (Réseau ARSOE) - René ROGNANT - FIEA et Christophe LECOMTE - FCL, FBC

- Informatisation du conseil en Agriculture, 3 exemples de coédition avec des organismes de Recherche et Développement : DeXeL, Clé de Sol, PC Azote - Jean-Dominique CAUCHOIS - I-CONE
- Les avantages d'un Extranet dans la conduite du conseil Agricole - Vincent AYALA - NEOTIC

- Les outils pour la gestion et le conseil agri-environnemental, co-développés par Envilys et la recherche agronomique nationale, Inra et Cemagref - Cyril ARNOULT - ENVILYS

- Protection des cultures : les outils informatiques des conseillers - Alice COUTEUX - ACTA

- Des outils pour développer et valoriser l'expertise des conseillers - Damien LEPOUTRE - GEOSYS

- FERTI Pocket PC: analyses, conseils de fumure et catalogue engrais dans votre poche - Hubert ROEBROECK - AGRO-SYSTEMES

- ITK : une nouvelle génération d'OAD pour le conseil agronomique - Philippe STOOP - ITK

- Mecagest, un outil de diagnostic des charges de mécanisation - Alain CARPENTIER - FNCUMA

- Observ'on line - Michèle GARDON - BASF Agro

- Les outils de partage de l'information et d'analyse pour les agriculteurs des CETA. - Pascal HERMAN - AGRI-INTRANET

Pour s'inscrire : http://www.acta-informatique.fr?d=6923
Contact : Guy Waksman
Mél : waksman(a)acta-informatique.fr

OAD
Je lis au programme de votre session du 18 décembre prochain : ITK : une nouvelle génération d'OAD pour le conseil agronomique - Philippe STOOP - ITK
Mais que sont les "OAD" ?
Contact : François JANODET
Mél : cabinet-fjo(a)wanadoo.fr


Réponse (GW) :
OAD = outil d'aide à la décision
En anglais DSS = Decision Support System


Outils informatiques des conseillers agricoles : état des lieux et perspectives - 50ème Colloque AgriMMédia
18 décembre 2007 - PARIS
L'objectif de ce 50ème colloque AgriMMédia est de faire le point sur les outils informatiques réellement utilisés aujourd'hui par les conseillers agricoles.
Il est certain que tous les conseillers utilisent l'informatique et Internet pour élaborer et diffuser leurs messages. Nous ne disposons pas d'enquête couvrant l'ensemble des outils informatiques des conseillers, mais nous savons cependant que ces outils sont très variés :
- outils "strictement personnels" basés sur un tableur ou un système de gestion de base de données ;
- véritables progiciels développés et diffusés par des éditeurs de logiciels agricoles ;
- outils spécifiques développés - soit au niveau local ou au niveau régional - pour répondre à des besoins ciblés ;
- outils Intranet de partage d'information…
Certains de ces outils ont été développés en collaboration avec des chercheurs de l'INRA, du CEMAGREF, des Instituts Techniques Agricoles, etc.
Il s'agit donc de rendre compte de toute la diversité des approches des uns et des autres, en fonction des domaines couverts : technique, gestion, obligations réglementaires, etc. Il s'agit aussi d'identifier les besoins non couverts, les marges de progrès notamment dans l'utilisation de modèles qui sont ou pourraient être développés par des chercheurs.
Aussi, réunirons-nous conseillers agricoles, chercheurs et éditeurs de logiciels qui présenteront un état des lieux des outils utilisés et traceront des perspectives lors de ce 50ème colloque AgriMMédia qui aura lieu le mardi 18 décembre 2007, de 14 à 18 heures,
à la Maison Nationale des Éleveurs, 149, rue de Bercy, 75595 PARIS Cedex 12,
Métro Bercy ou Gare de Lyon.
Voir : http://www.acta-informatique.fr/?d=6911


Outils informatiques
des conseillers
agricoles :
état des lieux et
perspectives

 

18 décembre 2007,
de 14 à 18 heures,

à la Maison Nationale des Éleveurs,
149, rue de Bercy
Paris 12 ème,
métro Bercy ou Gare de Lyon

 

Vous vous intéressez à l'apport de l'informatique et d'Internet au conseil en Agriculture, ne manquez ce colloque !

Ont déjà annoncé leur participation, les sociétés SONEO, ENVILYS, I-CONE, NEOTIC, Agrosystèmes, ITK, VITAREA, ISAGRI, ACTA, BASF, FNCUMA...


Pour s'inscrire : http://www.acta-informatique.fr?d=6911
Contact : Guy Waksman
Mél : waksman(a)acta-informatique.fr

Commission proposes suspension of import duties on most cereals
The European Commission today proposed the suspension of import duties on all cereals except oats for the current marketing year - which ends on June 30, 2008. This is a reaction to the exceptionally tight situation on the world and EU cereals markets and the record price levels. Although the current levels of border protection for cereals are rather low, import duties are still applied for certain types of grains that are relevant for the balance of the EU market. The proposal will have to be approved by the Council of Ministers, hopefully at its meeting starting on 18 December.
See : http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=IP/07/
1768&format=HTML&aged=0&language=EN



Ma remarque (GW) : Il faut vraiment que les producteurs et les gouvernements européens soient d'un optimisme béat sur la situation des marchés à moyen et long terme pour laisser disparaître les outils de régulation des marchés. Dans quelques années, l'UE va réinventer l'Office du Blé !


En France, on pirate deux fois plus qu'en Allemagne, trois fois plus qu'au Royaume-Uni, cinq fois plus qu'aux Etats-Unis. La connexion de 12 millions de foyers français au haut débit a facilité cet état de fait. Mais aussi l'inadaptation de notre système législatif et réglementaire - Denis Olivennes, PDG de la FNAC, dans Le Monde daté du 24 novembre (cité dans le complément de gazette du 26 novembre)

Pendant des années l'industrie musicale s'est goinfrée grâce aux CD, personnellement je suis né dans le vinyle et j'ai eu du mal à faire le pas vers les CD, pauvre galette de plastique dont le son m'a paru toujours plus faiblard que celui d'un bon vinyle...mais dont la marge pour les majors varia entre le double, le triple et le quadruple de celle de la production d'un vinyle. Alors de là à nous expliquer que les mp3 sont le graal de la musicalité, et que la musique comme l'art ça ne se vit que dans le rayon cd d'un supermarché, c'est vraiment limite.

Combien de petits libraires ont été ruinés pas les FNAC ?

Ce qui fait peur à ces messieurs c'est l'exemple de Radio Head, qui s'autoproduit et qui peut se permettre d'offrir gratuitement ses "mp3" sur Internet, parce qu'ils savent eux, que les vrais amateurs de musique supporteront toujours les vrais artistes. (voir aussi myspace...)
http://www.inrainbows.com/

(mettre 0 ou le prix que vous souhaitez)

Moi je suis très content, vivant à la campagne de pouvoir accéder à un catalogue, de 100 000 références (deezer.com),  1 000 000 itunes ?, 10 000 000 et plus sur Internet ?....dans mon intermarché, entre 50 et 200 références, mais que des premiers choix à 16 € le cd...


Quand au reste la répression ne fera qu'augmenter la recherche de techniques alternatives au téléchargement illégaux et légaux (sic) sur Internet, et j'ai bien peur qu'à part faire des malheureux (ce qui n'auront pas assez de bagage informatique ou que volontairement les hackers lâcheront aux autorités pour leur donner des nombres à leurs statistiques ;=), il n'y aura aucun réseau vraiment inquiété par le gouvernement, sauf à définitivement enterrer une certaine notion de vie privée sur Internet... Car il faut bien l'avouer qu'Internet ne fait pas que des malheureux (amazon, itunes etc...et même RadioHead...).

Personne n'empêchera jamais un ado de voler l'album de son artiste favoris et cela ne  fait pas tant de tord que cela à l'industrie musicale. Parce que si on l'éduque à connaître et à respecter l'art, l'ado adulte sera un très bon consommateur de culture. Si par contre on l'enfonce dans la répression et les interdits, il restera cloué dans sa culture d'underground l'ado, et comme une mauvaise racine, il n'aura cure du soleil que peut lui apporter une certaine notion de "culture universelle"... chère à notre poète gascon Bernard Mansiet... mais là on touche à un autre monde et c'est le monde de l'éducation qui doit s'y pencher, pas celui de la police.
Contact : JEAN MARC MASSOU
Mél : massou(a)gmail.com


J’ai très apprécié la pensée du jour de M Nicolas Sarkozy (ainsi que celle de Denis Olivennes) …
Contact : françois CARON
Mél : fcaron(a)empreinte.com


Logiciels libres
Logiciels libres (ou gratuits) testés et mis en œuvre au besoin à l'ITB
Voir : http://www.acta-informatique.fr?d=7007

C’est assez curieux de voir les apiculteurs français, qui se réclament d’être “verts” et protecteurs de la nature, des abeilles et de la qualité du miel, implorer les autorités françaises pour pouvoir utiliser un “antibiotique” dans les ruches… mais cela ne risque-t-il pas de nuire à ma santé, car ce même antibiotique va assurément “contaminer” mon miel… ce pur produit “naturel” ???
D’un autre côté, ce sont les mêmes pleurnicheurs de mauvaise foi qui s’opposent à ce que les OGMs contiennent des traces d’antibiotiques !!!
Par contre, j’aimerais bien qu’ils avaient le courage et l’honnêteté de demander la remise sur le marché français des faux coupables, les insecticides Gaucho et Régent… qui ne sont plus au banc des accusés… mais qui ont perdu leurs autorisations de ventes, seulement en France… à cause de ces mêmes apiculteurs qui les ont accusés et fait condamner à tort ? (Intervention de M. Auxenfans dans le complément de gazette du 26 novembre)

Complètement d'accord avec vous sur la triste affaire du Gaucho/Régent ! Je crains cependant que nous devions attendre longtemps.
Par contre, je réagis sur les "traces d'antibiotiques".
Il est clair que l'irrationalité, la mauvaise foi des antis-OGM n'est plus à démontrer... on en arrive même à être "contaminé" par leur inculture malgré nous.
Mais à ma connaissance, on n'a encore jamais vu d'OGM (PGM) contenir un quelconque antibiotique. Si pour certains d'entre eux, on peut y trouver encore un gène de résistance à un antibiotique donné, en aucun cas ce gène n'est responsable de la synthèse d'un antibiotique. Mais il y a jusqu'à des journalistes capables d'écrire que justement ces fameux gènes marqueurs synthétisent des antibiotiques. Preuve qu'ils ont tout compris au film !
C'est donc, malheureusement, une confusion qui est souvent faite !
Contact : Philippe JOUDRIER
Mél : joudrier(a)supagro.inra.fr


A quoi répond M. Auxenfans…
Désolé, mais vous avez tout à fait raison, Philippe... Ma phrase se voulait à dessein “sarcastique-humoristique” contre ces Antis stupides et malhonnêtes, comme la phrase précédente parce que je sais bien que le miel ne sera pas non plus “contaminé” par la Fumagiline. Mais en relisant ma ligne, il est évident que mon raccourci était incomplet, inexact et n’a pas été compris !

Ayant travaillé avec ma société d’alors sur la polémique de ces marqueurs antibiotiques avec la Commission et Greenpeace en 1996-98, je sais trop bien que les OGMs ne contiennent pas d’antibiotiques… j’aurai du mentionner le mot de “marker-gene” résistant à un antibiotique.
 
Mais, ça fait plaisir de lire au moins quelqu’un de l’INRA qui comprend cette technologie et la défend ! C’est une espèce rare presque en voie de disparition ! Où s’est caché l’INRA pendant le cirque du Grenelle ? J’ai été trop déçu par mes rencontres dans le bureau de M. Paillotin quand il était votre patron et avec Mme Guillou quand elle était au Ministère de l’Agriculture. Avec M. Paillotin, c’était vers 96-98 quand il ne pouvait / voulait pas se prononcer en faveur des Biotechnologies Végétales parce que trop de brevets étaient “américains” ! Vous comprendrez que mon opinion de l’INRA n’est pas des meilleures bien qu’il y ait des chercheurs valables là aussi, mais j’aimerais savoir quelles nouvelles technologies l’INRA aurait inventé depuis la sortie des maïs hybrides, adaptés des variétés américaines.

Ne prenez surtout pas cela pour des insultes personnelles, mais plutôt comme mon exaspération et déception en tant qu’Ingénieur Agronome français moi-même - du retard que la recherche agricole française a pris durant ces 20 dernières années.
Merci de m’avoir corrigé courtoisement.
Contact : B. AUXENFANS
Mél : bauxenfans(a)krsearch.net


Logiciels libres
Bibus : gestion de listes de références bibliogarphiques, utilisé en rempacement de EndNote
Voir : http://bibus-biblio.sourceforge.net/wiki/index.php/Main_Page
Contact : Luc FRICOT
Mél : fricot(a)acta-informatique.fr

Si ça vous rappelle quelqu'un, n'hésitez pas à dénoncer !
Voir : http://www.lexpansion.com/carriere/l-entretien-d-evaluation_131932.html


Votre gazette…
Je suis satisfait de trouver beaucoup de communiqués et d'avis différents sans animosité, chacun y montrant son parti pris et donc sa passion... C'est très varié !

Je me permets de vous proposer quelques évolutions sous réserve d'un audit des autres lecteurs bien sûr :

- Ainsi de remplacer les caractères rouges en gras sur fond bleu clair par une autre couleur (?), ceci étant fatiguant à lire pour les handicapés visuels comme moi. Par contre les caractères bleus en gras sur fond bleu clair se lisent sans fatigue.

- Sauriez-vous une fois (comme disent nos amis belges) numéroter vos paragraphes en 1-45, 2-45, 3-45, ceci afin de mieux référencer les articles dans le classeur virtuel où je stocke vos courriels lorsque je communique sur divers sujets car j'ai de multiples activités.

- Ou bien faire apparaître un numéro de pages en découpant votre document en A4 ?

- Pour ceux qui sont faibles en anglais, ce serait bien de mettre la traduction de vos annotations ou blagues

- Enfin comment faire évoluer la modification de la syntaxe de biocarburant en agrocarburant car je défends la terminologie Bio comme relevant d'une agriculture protectrice de l'environnement et comme un qualificatif à ne pas galvauder et hors de propos dans ces agrocarburants...
Continuez votre passion dans ce courriel !

L'informatique est comme une flamme, plus on la partage, plus elle éclaire ! Christian Flages
Voir : http://www.vallee-du-ciron.com/Documents/Nouvelles/N146.htm

Contact : Pierre-Abel SIMONNEAU - Oenologue et viticulteur Pionnier de la Bio
Mél : pasi(a)club-internet.fr


Formation à
e-GroupWare
(logiciel libre)

Travail collaboratif avec e-GroupWare
eGroupWare 1.2 - Espace collaboratif de travail - 1 jour

Mon CAPITAINE
Dans une caserne de Gendarmerie, le Capitaine croise un jeune gendarme fraîchement débarqué de l'école de Gendarmerie.

- Comment vous appelez-vous, mon garçon ?

- Thomas, et vous ?

Le capitaine, furieux, s'écrie :

- Mon petit bonhomme, je ne sais pas d'où vous arrivez, mais sachez que je suis le Capitaine et qu'on m'appelle " Mon CAPITAINE ". De même, dans ma Compagnie, j'appelle les gens par leur nom de famille. Si vous vous appelez Thomas Tartempion, je vous appellerai "Tartempion ", mais pas "Thomas". Me suis-je bien fait comprendre ?

- Oui, mon capitaine.

- Alors, c'est quoi votre nom de famille ?

- "Montcherry".

- Très bien, Thomas, au travail !!!


Comment utiliser les marchés à terme agricoles et alimentaires
Voir : http://librairie.lafranceagricole.fr/catalog/product_info.php?products_id=295&osCsid=b232e1b5...


Roténone
Je viens d’apprendre que le vote pour l'inscription à l'Annexe I de la roténone a eu lieu lors de la réunion du CPCASA (Comité Permanent de la Chaine Alimentaire et de la Santé des Animaux) des 8 et 9 octobre 2007 à Bruxelles.
Il y aurait eu 342 votes pour la non inscription et 3 votes pour l'abstention (Malte).
Belle quasi unanimité mais grand silence médiatique depuis cette décision.
Quid des jardiniers du dimanche auxquels ce produit était vanté depuis longtemps comme une panacée ?
Que va devenir l’agriculture bio ? sans nicotine ni roténone… pour la protection directe contre les insectes, il ne restera en fait :
- que les pyréthrines naturelles que presque aucun bio n’utilise car sans intérêt pratique,
- ou… les pyréthrinoïdes, toujours utilisables par dérogation "pour la confection de pièges", mais qui sont depuis peu (et bien qu’inscrits sur l’annexe 1) massivement rangés par nos autorités sur la liste de la cinquantaine de molécules à éliminer ou à réduire,
On aura noté par ailleurs qu’en substitut de la nicotine interdite depuis belle lurette… notre pays s’est interdit ou presque, l’emploi des néonicotinoïdes
Dans un contexte de frontières poreuses où toute denrée "bio" provenant de contrées exotiques trouve place à l’étalage des grandes surfaces, c’est un beau sujet pour la réflexion de nos organisations agricoles, questionnement hélas bien tardif.
Cette nouvelle s’ajoutant au lourd contexte actuel me semble de nature à projeter notre société vers une époque "pré-Millardet", lorsque la protection des cultures relevait davantage du sorcier de village ou du rebouteux que de la Science
Il est vrai que le purin d’ortie n’avait pas encore été inventé.
Contact : Jean-Louis BERNARD
Mél : jlbernard.gif(a)orange.fr


Ma remarque (GW) : Mais il resta les rogations bien oubliées aujourd'hui !


Développement durable : Midi-Pyrénées, 1ère Région de France à voir son Agenda 21 reconnu par l'Etat
Le ministère de l’écologie, du développement et de l’aménagement durables vient de reconnaître officiellement l’Agenda 21 de la Région Midi-Pyrénées. Parmi les 32 projets retenus dans le « 2è appel à reconnaissance des projets territoriaux de développement durable et Agenda 21 locaux », Midi-Pyrénées est la seule Région de France à obtenir cet agrément.
Les « Agenda 21 » rassemblent l’ensemble des actions de développement durable à l’échelle territoriale après qu’un diagnostic ait été réalisé et une consultation citoyenne organisée. Procédure longue que la Région Midi-Pyrénées avait engagée en 2003 et qu’elle a concrétisée par 54 mesures sur la base des principes de Rio. Elle y consacrera 36 millions d’euros en 2007, hors politique régionale de transports collectifs.
Initiatrice des Assises nationales du développement durable en 2002, Midi-Pyrénées avait d’ailleurs été l’une des quatre Régions françaises invitées au Sommet mondial sur le développement durable de Johannesbur. Elle sera en 2008, l’un des 5 Major Partenaires du Pavillon France de l’Exposition internationale de Saragosse.
 
Cet engagement, partagé avec son opérateur l’Agence régionale pour l’environnement (ARPE), a conduit à des résultats encourageants. Elle fêtera cette année son 10 000è chauffe-eau solaires. 11 réseaux collectifs de chauffage au bois sont installés. Deux nouveaux lycées sont chauffés au bois et ses constructions seront désormais HQE. L’hôtel de Région est équipée sur 300 m2 en photovoltaïque. La galerie d’un lycée en cours de construction sera couverte par 1500 m2 de panneaux. Elle a lancé, il y a quelques mois, deux appels à projet, l’un pour la construction de logements sociaux économes, l’autre au titre du photovoltaïque. Elle est aussi la 2è Région française à être certifiée ISO 14001.
 
La reconnaissance aujourd’hui par l’Etat de son Agenda 21 consacre donc une expérience et une action exemplaire en matière de développement durable.
Voir : http://www.midipyrenees.fr/pagesEditos.asp?IDPAGE=347&
sX_Menu_selectedID=m2Developpement_B28BCAA6



The Maid asked for a raise

The Madam was very upset about this and asked: "Now Maria, why do you want an increase?"
Maria: "Well Madam, there are three reasons why I want an increase. The first is that I iron better than you."
Madam: "Who said you iron better than me?"
Maria: "The Master said so."
Madam: "Oh."

Maria: "The second reason is that I am a better cook than you."
Madam: "Nonsense, who said you were a better cook than I?"
Maria: "The Master did."
Madam: "Oh."

Maria: "My third reason is that I am a better lover than you."
Madam (very upset now): "Did the Master say so as well?"
Maria: "No Madam, the gardener did."

SHE GOT THE PAY RAISE!

Contact: I. KITRON
E-mail: kitron1(a)terra.com.br


Déclaration C.N.I.L. numéro 667690
Vous êtes plus de 24 000 à recevoir "Du côté du web et de l'informatique agricole". La reproduction n'est autorisée que pour votre usage personnel et les besoins de votre entreprise.
Si vous souhaitez abonner un (e) ami (e), un (e) collègue ou encore vous désabonner (loi No 78-17 du 6 janvier 1978), et bien sûr contribuer à la rédaction de cette gazette presque hebdomadaire, merci d'en faire directement la demande à Guy Waksman.
ACTA Informatique est partenaire France Télécom (Numéris, ADSL et OLEANE), distributeur des routeurs NETOPIA et CISCO ; des cartes Numéris BEWAN, des serveurs de fax ZETAFAX, des firewall WATCHGUARD et CISCO.
ACTA Informatique réalise des sites Internet aussi bien que des applications pour PC sous WINDOWS, et propose un grand nombre de stages de formation.