AFIA
ACTA Informatique
Du côté du web et de l'informatique agricole 03 - 2010
Paris, 21 janvier 2010


Pour lire cette gazette sur notre site : http://www.acta-informatique.fr/?d=8056


Concert Beethoven et Berlioz
6 février - 18 h - Auditorium du Conservatoire de Musique de Châtenay-Malabry (92)
Contact : Guy WAKSMAN
Mél : waksman(a)acta.asso.fr



Partout en France,
Internet et téléphonie à moins de 40 € par mois ?



Nordnet, le Wimax en Seine-Maritime
Voir : http://www.nordnet.com/offres/wimax/presentation.php

Wibox, le Wimax d'Altitude Télécom
Voir : http://www.wibox.fr/

Vivéole, satellite
Voir : http://www.viveole.fr/

Numéo, Wimax ou satellite
Voir : http://www.numeo.fr/

Sat2way, satellite
Voir : http://www.sat2way.com/

AgriBox Pro dans la Haute-Vienne et le Limousin, Wimax ou satellite
Voir : http://www.cienum.fr/index.php/fre/Actus/Nouvelle-utilisation-simplifiee-d-Internet


Séisme en Haïti
AVSF lance un appel aux dons en faveur des communautés paysannes et engage ses équipes dans le soutien à la relance de la production alimentaire

Très présente en Haïti depuis plus de 10 ans, l’ONG AVSF lance un appel aux dons en faveur des communautés rurales touchées elles aussi par le tremblement de terre du 12 janvier dans le sud-est d’Haïti. Dans les villages où l’association est implantée, les équipes sur place se sont déjà engagées dans les opérations de secours et de première urgence auprès des paysans et de leurs familles et vont se mobiliser pour la reconstruction de l’activité agricole.

Après l’actuelle période d’urgence, la situation alimentaire risque d’être très difficile pour les Haïtiens. Le tremblement de terre qui vient d’affecter l’île a non seulement touché la zone urbanisée autour de la capitale Port-au-Prince mais aussi ravagé les régions plus rurales de Jacmel et de ses environs. Dans la zone de Jacmel, selon l’estimation d’un collaborateur d’AVSF sur place, il y aurait entre 3.000 et 5.000 maisons détruites, sans compter les écoles et les bâtiments publics. La route principale d'accès à Jacmel est coupée par des éboulements très importants et une partie de la plaine de Léogane jusqu'à Port au Prince serait elle aussi dévastée.

Dans cette région où les routes et les moyens de communication sont aujourd’hui coupés, la situation est d’autant plus dramatique que  les communautés paysannes vivant de l’agriculture ont aussi pour vocation d’alimenter les marchés locaux et la capitale en productions vivrières. Le soutien aux petits paysans et à leurs familles et à la remise en état tant de leurs habitations que d’installations agricoles vitales dévastées (étables, silos, greniers, canaux d’irrigation, etc.) va donc être une priorité pour les équipes d’AVSF dans les jours et semaines qui viennent.

Avec une aide de 50 euros par mois pendant 3 mois, AVSF estime pouvoir soutenir une famille paysanne démunie et l’aider à retrouver durablement les moyens d’assurer sa subsistance et de vendre sa production (lait, volailles, denrées alimentaires …) dans les villages alentour et vers  la capitale.

Pour faire un don pour les communautés paysannes d’Haïti : www.avsf.org ou AVSF, Solidarité Haïti, 45 bis avenue de la Belle Gabrielle, 94736 Nogent sur Marne. Les chèques doivent être libellés au nom de : AVSF Solidarité Haïti. AVSF est membre du Comité de la Charte du don en Confiance.

Agronomes et Vétérinaires Sans Frontières (AVSF) agit depuis plus de 30 ans avec les communautés paysannes des pays en développement pour résoudre la question alimentaire en mettant à leur service les compétences de professionnels de l’agriculture et de l’élevage. Reconnue d’utilité publique, AVSF mène plus de 70 programmes dans 18 pays pour que les Hommes vivent de la Terre durablement.
Voir : http://www.avsf.org
Contact : Catherine THENES
Mél : presse(a)avsf.org





TV Agri

La télé agricole

Terre-net

Terre d'infos

Arvalis Web Télé

La télé de La France Agricole


Télédéclarez sur TelePAC vos demandes d'aides 2010 dans le secteur ovin
Conséquence du bilan de santé de la Pac, une nouvelle aide spécifique pour les éleveurs ovins a été créée. Les éleveurs ont jusqu'au 1er février inclus pour déposer le formulaire de demande de cette nouvelle aide.
Voir : https://www1.telepac.agriculture.gouv.fr/telepac/auth/accueil.action

Quatre émissions de Web Télé réalisées dans le cadre du projet Agri Web Télé soutenu par le ministère de l'Agriculture et de la Pêche (mission CAS DAR)

Agriculture et biodiversité
Voir : http://www.sati.tv/spip.php?article1288

L'agroforesterie, une émission de Web Télé créée par la CDA de la Sarthe et l'APCA
Voir : http://www.acta-informatique.fr?d=7607

Les circuits courts, une émission de Web Télé créée par la FNCIVAM
Voir : http://www.acta-informatique.fr?d=7732

Bonnes pratiques phytosanitaires en grandes cultures, une émission Web TV créée par l'ACTA
Voir : http://www.acta-informatique.fr?d=7771

Changement climatique : l'agriculture pleinement concernée - un colloque organisé par l'APCA
Voir : http://www.acta-informatique.fr?d=7802

Contact : G. Waksman
Mél : waksman(a)acta.asso.fr

Une pensée (très) conservatrice, "l'écologie" ?
La thématique de la décroissance (...) a pour socle le refus de la démesure, le refus d'une évolution qui fait prédominer l'intérêt pour les choses inanimées sur les choses vivantes (...) et qui finit par transformer les êtres humains eux-mêmes en objets. C'est un refus de la marchandisation du monde - Alain DE BENOIST (cité dans Le Monde - 15 novembre 2008)
Voir : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_de_Benoist


Pensée sur Jean Sarkozy, candidat éphémère à la présidence de l'EPAD
Chantal Jouanno, secrétaire d'Etat à l'Ecologie, a déclaré à l'AFP : "S'il s'était appelé Martin, il aurait eu moins de problème. C'est pas un gamin de 15 ans qui prend un jouet. Il a 23 ans, a été élu (conseiller général des Hauts-de-Seine, NDLR), a une légitimité. Il va être sous observation, regardé de tous les côtés. Maintenant la balle est dans son camp. A lui de faire ses preuves".
Voir : http://www.lepoint.fr/actualites/2009-11-12/
jean-sarkozy-du-candidat-legitime-au-sage-courageux/914/2/1379/6/#newdiapo



Autre pensée du jour
Les Français ne font pas exception. Leur première inquiétude, pour 2010, selon un sondage Harris Interactive pour RTL : la dégradation du marché de l'emploi (69 %), contre 33 % pour les conséquences du réchauffement climatique et 18 % pour la menace terroriste. Leurs raisons d'espérer ? La reprise économique (64 %) - pauvres Français, qui n'ont pas encore été touchés par la grâce de la décroissance -, puis la hausse du pouvoir d'achat (57 %) - ,pauvres Français, qui n'ont toujours pas compris que consommer c'est pécher. Loin, loin derrière, la prise de conscience des enjeux écologiques, avant une hypothétique victoire de la France à la Coupe du monde de football - Pierre-Antoine DELHOMMAIS - Le Monde - 9 janvier 2010


A thought for today
Insane people are always sure that they are fine. It is only the sane people who are willing to admit that they are crazy - Nora EPHRON, novelist (b. 1941)


And another one
Our heads are round so that thoughts can change direction - Francis PICABIA, painter and poet (1879-1953)



Une émission de Web Télé interactive réalisée dans le cadre du projet Agri Web Télé


>> La pisciculture c’est quoi ?
Durée : 25mn13
Voir : http://www.sati.tv/spip.php?article1302

>> Le métier de pisciculteur
Durée : 7mn05
Voir : http://www.sati.tv/spip.php?article1303

>> Enjeux du métier de pisciculteur
Durée : 22mn18
Voir : http://www.sati.tv/spip.php?article1304


Du côté de notre blogueur
Réchauffement climatique : une grosse coquille du Giec ! (Brève)
Contact : Laurent BERTHOD
Voir : laurent.berthod(a)wanadoo.fr


Ma remarque (GW) : Même Le Monde qui n'aime pas faire de peine à nos amis écologistes, a fait écho à cette erreur des experts du GIEC.


Le GDA de l'Argonne vous présente ses vœux pour le Nouvel An
Maintenant que 2009 va 10paraître, accueillons sans 10cuter et sans grands 10cours cette nouvelle année !

Prenons de la 10tance avec les 10cordes et les 10putes.

Nous 10posons de 365 jours pour se 10tinguer 10crètement autour de nous.

Mais n'oublions pas, tout de même, de nous 10traire tout en étant 10ponible pour les autres.

Bonne année 2010 et bonne santé à tous

Contact : GDA de l'Argonne
Mél : gda.delargonne(a)free.fr


Gazette illisible
J'ai l'impression que vous avez changé de logiciel car votre chronique est devenue illisible et de plus elle bloque ma messagerie. Peut-être que mon logiciel est trop ancien. En tout cas il y a  un pb et c'est dommage.
Contact : Henry-Herve BICHAT
Mél : henry-herve.bichat(a)laposte.net


A quoi est du la forme de ta gazette aujourd'hui ??
Je profite de ce mail pour t'adresser mes voeux d'heureuse et fructueuse année 2010, et peut être le plaisir de se croiser.
Contact : Vianney DANET
Mél : vdanet(a)vitarea.fr


La gazette est bizarre aujourd'hui... Merci de me sauver de ce langage que je ne maitrise pas...
Contact : Sabine TRECA - LEBRETON
Mél : sabine.treca(a)ifocap.fr


Là, il semble qu'il y ait un petit problème... de développement !!!
Tu risques d'avoir une quantité impressionnante de messages d'alerte. Es-tu encore dans les bulles ou est-ce un excès de galettes ?
En tout cas, pas de souci, on aime ta gazette et ton travail pour la réaliser et personne ne songerait à te reprocher amèrement ce petit épisode technique (ou alors il y a de mauvais esprits derrière les écrans ?).
Merci de continuer à nous nourrir de tes propos et compilations et bonne année 2010 à toi, tes collègues et complices et à tous les lecteurs.
Contact : Yolande BERTRAND-LABORDE
Mél : contact(a)albedoconseil.eu


Votre gazette n'est pas lisible (c'est la première fois et je n'ai pas changé de matériel, ni de logiciel)
Je ne supporte pas l'idée d'un week-end sans avoir pu en prendre connaissance !!!!
J'en profite pour vous envoyer mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2010
Contact : Jean-Paul MOREAU
Mél : jpmoreau(a)soufflet-group.com


La Gazette a une drôle de tête ce matin (diffusion en html)
L'occasion pour moi de vous dire que je vais très bientôt mettre fin à ma collaboration avec le MAAP et que je souhaiterais que mon abonnement se poursuive sur ma BAL personnelle.
Longue vie à la Gazette et tous mes vœux pour 2010.
Contact : Guy MALATO
Mél : guy.malato(a)wanadoo.fr


Tout d'abord, tous mes vœux les plus sincères à toi, toute ta famille et bien sûr à la fidèle équipe d'ACTA Informatique
Ce matin, la fidèle gazette a une allure bizarre (ci-dessous). Puis-je en avoir une "belle" ?
Contact : Frédérique REINE
Mél : frederique.reine(a)wdmfrance.fr


Aujourd'hui impossible de lire ta gazette c'est tout en hiéroglyphes. Cela vient de moi ou de chez toi ?
Contact : Sylvie FOUGEROUX
Mél : sylvie.fougeroux(a)equipement-agriculture.gouv.fr


Votre intéressant message habituel m'a dit mon ordinateur, va l'arrêter…
…si je le lis. Je me permets de vous prévenir, en attendant bien sur meilleurs voeux, J'ai du détruire immédiatement votre envoi, merci de ce que vous pourrez faire.
Contact : Docteur Chantal DECHAMP, médecin allergologue
Mél : afeda(a)wanadoo.fr


Ma réponse (GW) : Non, ce n'est pas un virus. C'est un morceau de code html que mon vieil ordinateur a mal digéré…


Nickel chrome, la deuxième version passe aux petits oignons, mais il n'était pas indispensable de vous presser à ce point !
Merci pour ce travail
Contact : Alain MORIZUR
Mél : morizura(a)free.fr



Projet
Agri Web Télé et Conférence Inetractives

Emission de synthèse du projet

Voir : http://www.eduter.fr/accueil/canal-eduter/videotheque/agriwebtv.html


Bonne retraite !
Intégrant, il y a bientôt 3 ans, une petite société ITK qui développe des logiciels d'outils d'aide à la décision dans le domaine agronomique, je me suis abonnée à votre Gazette sur les recommandations de notre directeur Eric Jallas.
Si mes tâches dans l'entreprise touchaient plus à l'administratif et secrétariat, j'ai toujours lu avec grand intérêt la 'Guyzette' pour dénicher des articles pour mes collègues.
Je prends ma retraite au 1er février et souhaiterais continuer à recevoir cette gazette,
Vous souhaitant une bonne continuation et vous remerciant pour la diffusion de toutes ces informations utiles, intéressantes et souvent humoristiques,
Contact : Linda DRIESSEN
Mél : lin3ssen(a)gmail.com


Tout d'abord, meilleurs voeux pour cette nouvelle année....en particulier souhaitons peut-être beaucoup plus d'abonnés à la gazette de l'ACTA...
Je reçois toujours la gazette que je lis avec plaisir et grand intérêt. Merci et bravo pour tout ce travail de compilation et d'information dont je ne suis pas sûr qu'il soit particulièrement rémunérateur pour son auteur .même si on y voit beaucoup de messages d'encouragement.
En retraite de mon job de prof de Productions Animales à l'ENITA de Bordeaux depuis le 1er octobre dernier, je profite pleinement, maintenant, de l'activité agricole sur l'exploitation familiale que j'ai conservée depuis 30 ans avec un vignoble et quelques cultures… DUR ! DUR ! actuellement l'agriculture, mais toujours aussi passionnant, vu l'évolution rapide des techniques, de l'économie, de la société et de l'environnement.

En conséquence, je souhaite maintenant si possible recevoir la gazette sur mon mail perso… J'ai quitté l'ENITA tout à fait serein car les différentes responsabilités que j'y exerçai ont été reprises par les enseignants et enseignants-chercheurs en place dont certains que j'ai essayé de former depuis plusieurs années....C'est une grande satisfaction personnelle de savoir que tout ce travail de 35 ans ne cesse pas avec mon départ et que l'ENITA, malgré l'évolution des statuts de ses enseignants (tous - ou presque - devenus aujourd'hui enseignants-chercheurs) maintient le cap sur la formation d'ingénieurs en phase avec "le terrain", en particulier dans l'Unité de Formation "Qualité, Élevage, Nutrition-Santé" conduite aujourd'hui de main de maître par mon camarade Hervé JACOB, professeur associé en Productions Animales, qui a travaillé auparavant à MIDA-TEST (sélection et insémination bovines).
Encore BRAVO pour la gazette et toute la circulation d'information qui va avec.....Mais y-aura-t-il un jeune pour reprendre le flambeau quand Guy WAKSMAN cessera ?...Question à poser au Directeur de l'ACTA ?
Contact : Didier CHINZI
Mél : didier.chinzi(a)wanadoo.fr


Et ceux qui ne croient pas en Dieu ? (Suite 1 à la remarque de GW dans la gazette du 17 décembre 2009, sur le propos du Président de la République qui ne s'adresse qu'aux croyants – mais est-il lui-même croyant ?)
Ils croient que "Dieu n'existe pas", donc d'une certaine manière, ils sont proches des autres !
Merci pour votre gazette et heureuse fêtes de fin d'année !
Contact : Jacques DE LASSUS
Mél : Jacques.DE-LASSUS(a)developpement-durable.gouv.fr


Ma remarque (GW) : Je suis non-croyant. Ma pensée est certes imprégnée par les religions, mais la plupart des athées vivent aujourd'hui dans un monde véritablement sans Dieu, c'est-à-dire sans aucune référence à Dieu.


Et ceux qui ne croient pas en Dieu ? (Suite 2 à la remarque de GW dans la gazette du 17 décembre 2009, sur le propos du Président de la République qui ne s'adresse qu'aux croyants – mais est-il lui-même croyant ?)
Eh bien le non croyant en Dieu (mais croyant en l'homme), il n'a aucun problème de croyance ostentatoire ! Bonne soirée et bravo pour avoir rappelé cette forte pensée que le chef a déjà distillée sous une autre forme très voisine dans sa tournée au Vatican !
Contact : JC FARDEAU
Mél : jc.fardeau(a)wanadoo.fr


Robotics: A new generation of agricultural equipment promises to take more of the
toil out of farming by automating the business of growing fruit...
See: http://www.economist.com/printedition/
displaystory.cfm?story_id=15048711

Contact: Rolf A.E. MUELLER
E-mail: raem(a)ae.uni-kiel.de

Phot@thèque...

...avec les bêtises du web comme exemples;

Voir : http://www.acta-informatique.fr?d=5576
Contact : Rémy Coffion
Mél : coffion(a)acta-informatique.fr


Si c’est pas malheureux de devoir lire des idées reçues pareilles dans une aussi belle gazette ! (…) Monsieur Durand croît qu’essayer de comprendre le fonctionnement de l’agroécosystème et de travailler avec, comme le font les (bons) agriculteurs biologiques, c'est pas high-tech. Il faut dix fois plus de connaissances et de compétences pour conduire une exploitation bio que pour appliquer des biocides (Contribution d'Anne GOUYON dans la gazette du 17 décembre)

Des idées, j'en ai autant à votre service, mais je ne remets pas en cause vos contributions, aussi critiquables que je puisse les trouver, car cette gazette est justement le lieu où des personnes aussi différentes que vous et moi peuvent se côtoyer.
Quand aux aspects agronomiques de l'agriculture bio, je ne les conteste pas. Ce que je conteste, c'est ce dogme qui veut que les molécules de synthèse, quelle que soit leur origine ou leur famille chimique, soient par nature néfastes, sans autre forme de procès.
Je conteste également l'idée sous-jacente selon laquelle les gens qui produisent ces molécules seraient des monstres sans coeur, cherchant à empoisonner leurs concitoyens pour quelques dollars.
Ils ne sont pas plus coupables d'une modification de l'ordre naturel que les excellents médecins qui vous ont permis d'avoir un enfant. (Félicitations !)
Contact : Philippe DURAND
Mél : philippe.durand(a)durandnegoce.fr


A quoi répond Mme GOUYON
Je n’ai pas voulu vous offenser, mais c’est bien parce que cette gazette est un lieu d’ouverture, donc de débat possible, que je me suis permise de réagir à votre contribution. Pour répondre à votre réponse : les molécules de synthèse à destination pesticides sont par définition toxiques pour un certain nombre de formes de vie. Elles sont donc susceptibles d’être néfastes pour la biodiversité et la santé humaine. Parmi les gens qui produisent ces molécules, il y a, comme partout, des gens responsables et des gens qui ne pensent qu’à leur intérêt. Et une très forte pression s’exerce sur ces sociétés pour augmenter leurs profits le plus rapidement possible, ce qui peut conduire à privilégier les pratiques irresponsables. Voir par exemple, dans le secteur pharmaceutique, le scandale du laboratoire GlaxoSmithKline qui a laissé pendant plus de dix ans prescrire leur antidépresseur, le Deroxat, à des femmes enceintes, alors que la Direction avait eu connaissance d’études sur le rat montrant des risques de malformations congénitales. Résultat : 600 enfants nés avec des malformations cardiaques, et un procès qui a coûté des millions de $ à Glaxo. Ce qui démontre que les dirigeants des firmes pharmaceutiques (ou phytophamarceutiques) ne sont peut-être pas tous des monstres, mais sont capables parfois de conduites monstrueuses. Tout cela justifie à mon avis (1) d’une extrême vigilance de la recherche et de la société civile sur ces produits ; et (2) d’efforts pour en minimiser l’usage, par exemple par l’agriculture biologique ou intégrée.
Contact : Anne GOUYON
Mél : a.gouyon(a)viatao.com


Ma remarque (GW) : N'importe qui peut citer les conneries qu'aura fait telle société pharmaceutique ou une autre. Les exemples ne manquent pas. Et il y a toujours l'amiante, au cas où on manquerait d'arguments. C'est tout de même un peu facile.
Par contre rappeler que les sociétés pharmaceutiques sauvent chaque jour des milliers ou des millions de gens est devenu impossible. Rappeler que les sociétés agrochimiques sauvent chaque année nos récoltes est ringard...
Et qui est irresponsable aujourd'hui ? Celui qui défend les médicaments et les phytos ou celui  qui condamne ces outils qui nous ont libéré de la faim et nous ont permis de vivre dans de meilleures conditions ?
Ce que dit Mme Gouyon par ailleurs est vraiment intéressant, mais trop de gens se croient intéressants en se parant des plumes de l'écologie. Quelle naïveté !


Nos stages

"Réseaux et sécurité"

- WATCHGUARD Firewall Basics with Fireware - Full course - 3 jours

- WATCHGUARD Fireware Advanced (Multi-Wan, Vlan, etc.) - 2 jours

- WATCHGUARD Firebox X Edge and X Edge Wireless
- 1 jour

- Sensibilisation à la sécurité informatique - 2 jours

- Comprendre les réseaux TCP/ IP et les routeurs -
2 jours

Contact : Véronique Bois
Mél : veronique.bois(a)acta-informatique.fr


C'est justement parce que la bio c'est difficile techniquement et parfois risqué, qu'il ne faut dire à tout le monde d'en faire – Remarque de GW dans la gazette du 17 décembre
Je ne comprends pas cette phrase. Le bio parfois risqué, oui, mais l’agriculture chimique aussi (il ne manque pas d’exemples de résurgence et résistance aux biocides). Quant à la technicité du bio : j’ai participé à l’évaluation de programmes de formation à l’agriculture intégrée concernant des millions de paysans indonésiens, souvent illettrés, et qui ont permis de leur transmettre les compétences qu’utilisent les (bons) agriculteurs bios sur la gestion des agroécosystèmes et la protection des cultures sans pesticides. Je n’ai jamais entendu un seul de ces paysans trouver que tout cela était hors de leur portée. J’en déduis qu’à condition de faire des efforts de formation, l’agriculture bio est aussi à la portée de tout le monde en France. L’argument de la difficulté technique n’est donc pas valable. A noter par ailleurs que dans la région où j’habite les seuls viticulteurs et agriculteurs qui ont bien gagné leur vie cette année sont ceux en bio, alors que les autres connaissaient une année catastrophique en terme de revenu comme vous le soulignez dans votre gazette. Ce qui explique sans doute qu’en viticulture, chez nous, la surface en conversion en bio cette année égale les surfaces existantes.
Contact : Anne GOUYON
Mél : a.gouyon(a)viatao.com


Ma réponse (GW) : Il y a une forte incitation fiscale à la conversion en bio. Pourquoi pas ? Mais les agriculteurs "classiques" ne sont pas victimes des moyens "classiques" qu'ils mettent en œuvre pour produire. Ils sont victimes de la grande distribution qui fait une pression inouïe sur tous les producteurs de l'Agriculture ou de l'Industrie.
Par ailleurs ce qui est valable en Indonésie pour des paysans à la productivité très modeste et aux marges de manœuvre très limitées, n'est pas forcément valable en Europe. Quant on fait 0 récolte de raisin ou de blé, on a beau avoir bien vendu ses produits bio les années précédentes, il vaut mieux avoir les nerfs solides.


Je n'ai rien contre la Bio, et je n'ai rien contre les OGM. En fait je défends les deux. Il faudra bien cesser d'opposer ces deux approches de la production agricole. Il n'y a aucune raison pour accepter n'importe quel argument visant à défendre les OGM ou la Bio (Remarque de GW dans la gazette du 24 décembre)

Guy, si ça te plait de te nourrir avec des aliments badigeonnés de pesticides car on les a rendu résistants à ces pesticides, c'est ton problème.
Mais s'il te plait, arrête de légitimer ce comportement soit disant agricole.
Même si les OGM-pesticides peuvent sembler une solution intelligente à court terme, ce n'est pas une.
Ni pour l'environnement, car les OGM impliquent une augmentation des épandages de pesticides, ni pour l'eau car à force de tout détruire, les pesticides ne plus biodégradés (destruction de la biodiversité), ni pour l'homme car il se retrouve avec encore plus de pesticides dans son alimentation, notamment des pesticides qu'il n'avait pas dans son alimentation il y a encore 10-15 ans, à savoir les désherbants...
On connait de mieux en mieux la relation pesticides/cancers ou leucémie...
Quelles nouvelles maladies ces pesticides récents sont-ils en train de faire émerger ???
On le saura d'ici une quinzaine d'année, comme pour les autres molécules.
Est-ce si délirant d'inciter à la prudence quand on est conscient de la réalité des choses ???
Et rassure-toi, ça n'a rien à voir avec la bio, contrairement à ce que tu sembles insinuer, c'est du simple bon sens... Merci d'ouvrir ta conscience.
Contact : Franck PASCAL
Mél : franck.pascal(a)wanadoo.fr


Ma réponse (GW) : Nous pouvons tous nous tromper (et moi le premier), mais "le bon sens" n'a pas grand-chose à voir avec la réalité telle qu'observée par la science…


Le rôle de l’épidémiologie dans la controverse "environnement et cancer"
Voir : http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1210


Alimentation, nutrition et cancer : quelques idées fausses et stéréotypes
Voir : http://www.pseudo-sciences.org/spip.php?article1012


Une émission de Web Télé interactive réalisée dans le cadre du projet Agri Web Télé

Agriculteurs et apiculteurs interviennent sur le même territoire…

> Le contexte de la filière apicole - Philippe Dauzet- Animation : Nicolas Giller - Durée : 14mn35
Voir : http://www.sati.tv/spip.php?article1375

> Reportage : Le métier d’apiculteur Film réalisé par la Chambre d’Agriculture de la Côte d’Or - Durée : 7mn58 - 17 décembre 2009
Voir : http://www.sati.tv/spip.php?article1376

> Apiculteur, agriculteur : des métiers complémentaires - Jérôme Regnault- Laurent Jung- Animation : Nicolas Giller - Durée : 24mn16
Voir : http://www.sati.tv/spip.php?article1377


Plus forts que les Dieux
Sont-ce les pets des dinosaures qui ont entraîné les soubresauts de la terre à l’époque du jurassique ? La dérive des continents, les bouleversements de la croûte terrestre avec la formation des montagnes, la modification des fonds marins et du niveau des eaux n’étaient-elles pas dues à ce que l’on appelle l’évolution, et qui se continue, atténuée certes, depuis des millénaires avec tous les changements climatiques qui l’accompagnent ?

Mais voilà que la pensée écologiste s’est emparée des observations des scientifiques sur le réchauffement climatique actuel, nous en rendant seulement responsables au travers de nos émissions de CO2. Après la peur de « la vache folle » qui devait provoquer plusieurs millions de morts, voici qu’on crée celle d’une fin du monde annoncée sauf si… Des personnages médiatiques, avec de gros moyens financiers soutenus par de puissants lobbies de tout ce qui peut contribuer à créer des marchés par des changements de comportement, ont réalisé des films, magnifiques au demeurant, mais très orientés et prévoyant la fin de notre planète, dans un avenir plus ou moins proche selon que nous modifierions ou pas notre mode de vie. L'un de ces films projeté à la veille d’une consultation nationale, aurait même, dit-on, fait basculer le résultat du scrutin.

Il n’en fallait pas plus pour que les Politiques adhèrent à cette théorie pour essayer conserver leur électorat. C’est ainsi que, lors du sommet de Copenhague nous avons entendu que  nous aurions été capables, si nous avions pris les bonnes décisions, de limiter à 2 degrés, le réchauffement climatique. Nous voilà donc, minuscules humains à l’échelle de l’univers, nous croyant plus forts que les dieux, que l’évolution, présomptueux et sans complexes. Pour être aussi affirmatifs, il faudrait être sûr que nous détenons le seul levier du changement climatique et que les émissions de CO2 en soient seules responsables ce qui, au dire de certains scientifiques de différents pays, n’est absolument pas prouvé.

Au contraire, ceux là pensent que c’est l’évolution normale et l’action du soleil combinée avec des variations de l’exposition de la Terre qui engendreraient des refroidissements ou des réchauffements du climat, et que les émissions de CO2 ne constitueraient qu’un pourcentage négligeable comme facteur du réchauffement actuel. Par contre, il paraît évident qu’au titre de la qualité de l’air, il est nécessaire de les réduire le plus possible pour améliorer la santé humaine.

Mais voilà que la pensée « politiquement correcte » imprègne nos enfants du fait qu’ils seraient, comme nous, des parasites détruisant peu à peu notre planète. Certes, dans notre société de consommation il est indispensable d’engager chacun à avoir un comportement responsable pour polluer le moins possible, mais de là à culpabiliser chacun sur le fait qu’il est coupable d’exister, il y a un pas qui ne devrait pas être franchi. S’agit-il de sauver l’humanité au travers de la planète qui est son support, au seulement la planète aux dépens de l’humanité ? L’humanité et la planète ne courent-elle pas un plus grand risque avec des pays coutumiers des attentats suicides pouvant s’armer de la bombe atomique, qu’avec ce CO2 dont on nous rebat les oreilles ?

Contact : Robert GENTIE
Mél : robert.gentie(a)yahoo.fr


Du côté de notre blogueur
Mon village à l'heure du réchauffement climatique
Contact : Laurent Berthod
laurent.berthod(a)wanadoo.fr


On appelle les agriculteurs à voter pour la MSA
Mais est-ce que nous savons le nombre d'agriculteurs privé de leur droit de vote n'étant pas à jour de leur cotisation ou peut être qui s'ils le sont aujourd'hui ne figurent pas sur la liste.
Par solidarité je vote blanc... Il faudrait mettre deux lignes à ce sujet.
La blague : 2 paysans qui se rencontrent tu as reçu tes papiers pour voter "non" donc tu es comme moi tu n'as pas payé  tes cotisations...
Contact : Rose COMBE
Mél : l-oiselet(a)cegetel.net


Ma réponse (GW) : Je publie votre message. Je comprends bien votre position mais je ne suis pas très d'accord !

Les stages Statistiques
d'ACTA Informatique et
de l'Institut de l'Elevage

- Initiation au logiciel statistique SAS - 3 jours
- SAS avancé - 3 jours
- Le langage Macro de SAS - 2 jours
- L'analyse de dispositifs expérimentaux avec SAS - 3 jours
- Analyse statistique avec SAS Enterprise Guide - 1 jour
- L'analyse des données avec SAS - 3 jours
- Traitement statistique des modèles mixtes avec SAS - 2,5 jours
- Traitement statistique des données qualitatives avec SAS - 2,5 jours

Voir : http://www.acta-informatique.fr?d=8026
Contact : Thierry Brun

Mél : brun(a)acta-informatique.fr


Point de vue : Développement durable en informatique ?
Je ne vois que vaguement ce que peut être le développement durable en général, mais en qui concernent l'informatique et les télécommunications, je ne le vois plus du tout.
Le développement durable pour IBM en microinformatique eût été que Microsoft ne se développe pas.
Le développement durable pour Microsoft eût été que Google ne voit pas le jour.
Le développement durable pour Nokia eût été que l'iPhone reste dans les limbes…
Dans ce monde où tout change si vite, quelles seront les technologies durables ? En informatique, le "libre" sera-t-il plus durable que le "propriétaire" ?
Contact : Guy WAKSMAN
Mél : waksman(a)acta-informatique.fr


La loi des séries existe, la preuve...

Ce gars a gagné 181 millions de $ à la loterie le mercredi !

Et bien 2 jours plus tard il rencontrait l'amour de sa vie !!!

Si ça, ce n'est pas de la chance !

Contact : Michel THIÉBAULT
Mél : hemthieb(a)free.fr

Audit Sécurité
de votre réseau



- Vous souhaitez un diagnostic Sécurité de votre réseau informatique et Internet

- Vous souhaitez faire évoluer ce réseau

Virus, spam, intrusion, interconnexion de réseaux locaux, pare-feu, routeur, etc. : ACTA Informatique peut vous aider à dresser un diagnostic et à choisir les bonnes solutions.

Contact : Jean-Paul ARCHIER (Cisco Certified Network Professional) et WSCP (Watchguard Security Certified Professional)
ACTA Informatique dispose de la certification Watchguard Professional Partner
Mél : jpa(a)acta-informatique.fr


Offre d'offres de stage à l'FV
L'Institut français de la vigne et du vin (IFV) de Bordeaux utilise un SIG comme outil d'aide à la décision de traitement pour la protection raisonnée du vignoble contre les maladies cryptogamiques (mildiou, oïdium, ...) qui peuvent occasionner de graves dégâts sur la récolte. Le projet s'insère dans les objectifs de diminution des intrants phytosanitaires stipulés dans le projet Ecophyto 2018.
Pour la campagne 2010, l'IFV propose 4 stages en viticulture...
Contact : Sylvain GUITTARD
Mél : sylvain.guittard(a)vignevin.com


Nouveaux enjeux alimentaires et sciences sociales (trop tard… mais significatif)
20 - 21 janvier 2010 - LYON
Dans le cadre du « Cluster 9 volet Agriculture, acteurs et territoire » (Région Rhône-Alpes), le Laboratoire d’Etudes Rurales (EA 3728-Usc Inra 2024) en collaboration avec l’UMR Pacte, organise un séminaire sur les questions alimentaires. Cette manifestation s’intègre dans un projet intitulé CACTUS (Conjonctures Alimentaires, Constructions Territoriales et Usages Sociaux) 2009-2010. Il prend appui sur le constat que la question alimentaire pourrait redevenir une question centrale dans le champ agricole, devenir un thème prioritaire pour les politiques publiques rurales dans les années à venir et dessiner les contours d’une thématique innovante dans le champ du développement territorial. Il implique réflexion et mobilisation des sciences sociales.
Les débats sont arbitrairement organisés selon quatre thématiques :
- Le premier, intitulé « Nourrir les hommes en Rhône-Alpes. Politiques publiques » vient en appui d’une thèse en préparation, sous la direction de Martin Vanier, financée depuis la rentrée 2009, par la Région Rhône-Alpes, sur la question de la gouvernance alimentaire des métropoles.
- Le second thème, « Alimentation et durabilité », traite à la fois des liens entre alimentation, distribution des produits alimentaires et environnement, mais comporte des analyses redonnant toute son épaisseur à la durabilité en interrogeant notamment les liens entre alimentation et pauvreté.
- Le troisième thème traitera de la « Multiplicité des circuits de distribution ». Ce thème s’articule avec le programme PSDR « Liproco » (Liens producteurs-consommateurs) qui travaille sur les démarches de circuits courts (travaux sur la vente par internet, évolution des AMAP, mise en place de cantine avec approvisionnement local, nouveaux types de marché, etc.).
Dans le cadre de ce séminaire, il a paru intéressant d’étendre l’investigation à l’ensemble des circuits de distribution et notamment de s’intéresser aux commerces de bouche de proximité. Le maintien de ces derniers joue un rôle dans l’aménagement du territoire, la sociabilité en milieu rural et urbain… Nous souhaitons également aborder l’impact du développement des circuits courts sur les structures collectives et d’approvisionnement préexistantes.
- Enfin, un quatrième thème, « Qualité territoriale » s’impose. En effet, les nouvelles politiques alimentaires mises en oeuvre, le développement des circuits courts, la question de la durabilité tendent à réinterroger ce que peut être la qualité territoriale. Comment celle-ci se construit, avec qui ? Comment s’établissent les normes et accords ?… Ce volet assure la continuité entre les thèmes abordés dans le cluster 9 autour des recompositions spatiales et des ressources territoriales.
- Nourrir les hommes en Rhône-Alpes. Politiques publiques
- Introduction à la question alimentaire
- Les politiques publiques agricoles de la région Ile-de-France »
- L’alimentation et les modèles d’agriculture dans le débat public et politique local, illustration à partir des Monts du Lyonnais et de la Flandre
- Politiques publiques alimentaires, enjeux autour de la durabilité et sa certification ».

- L’agro-écologie : l’homme et l’environnement, entre sciences et société
- Durabilité des agricultures périurbaines en Afrique Sub-saharienne

- Les nouveaux enjeux de la qualité territoriale : requalifier l’origine et les territoires ».
- Qualité et territoire, le point de vue des ethnologues.
- Indications géographiques et qualité territoriale dans le secteur viti-vinicole au Brésil
- De la labellisation à la gestion des territoires. L’exemple du massif de la Sainte
Victoire
- Le rôle de l’innovation et de la qualité dans le processus de territorialisation de la filière des plantes à parfum, aromatiques et médicinales : l’exemple de la vallée de la Drôme

- Les coopératives dans les circuits de distribution alimentaire ».
- Les différentes formes de circuits courts et la place du commerce de proximité
- Valorisation du territoire et circuits courts : le cas des paniers
- Le rôle des intermédiaires dans la commercialisation des fruits et l’affirmation de la qualité
Contact : Jeanne FRACHON
Mél : jeanne.frachon(a)univ-lyon2.fr


Ma remarque (GW) : Mais le vrai pb n'est pas celui des circuits courts (un excellente approche par ailleurs – nous y avons consacré une émission de Web Télé !), mais celui de la grande distribution qui écrase les producteurs (de l'Agriculture comme de l'Industrie) sans faire des marges splendides… C'est bien la peine ! Question économie, le fonctionnement de Wallmart, Carrefour, Tesco… m'intéresse plus que celui du marché des plantes à parfum de la vallée de la Drôme.


Un rallye bergerie régional pour découvrir des bâtiments et aménagements innovants
25 - 29 janvier 2010 - CHAMPAGNE ARDENNE
Du lundi 25 au vendredi 29 janvier 2010 auront lieu des circuits de découverte « bergeries » sur les 4 départements de la région Champagne-Ardenne (avec une petite incursion dans l’Aisne).
A destination des éleveurs, mais également de tous ceux qui s’intéressent à l’élevage ovin ou ont un projet à mûrir, ces journées ont pour objectif de faire découvrir des réalisations concrètes et faire témoigner des éleveurs innovants.
On y  visitera de nouvelles bergeries fonctionnelles, en bois ou bien en structures légères, de l’auto construction, des équipements de distribution de l’alimentation pour simplifier le travail.
On assistera à des démonstrations de gestion informatique du troupeau (indentification électronique), ou encore à la (re)-découverte du pâturage de couverts environnementaux…
Autant de cas concrets et d’expériences vécues qui devraient satisfaire la curiosité des visiteurs.
A l’heure de la reconquête ovine suite au bilan de santé de la PAC, ces journées seront également l’occasion de promouvoir la diversification des exploitations agricoles et la complémentarité que peut constituer l’élevage ovin sur une exploitation céréalière ou herbagère, et proposer des solutions concrètes de construction ou d’aménagements à partir de bâtiments existants.
Voir : http://www.champagrica.fr/Les-bergeries-vous-ouvrent-leurs
Contact : Jean-François BODINEAU
Mél : gie.calv(a)wanadoo.fr

Archives de cette gazette pour le 3ème trimestre 2009 au format pdf
Voir : http://www.acta-informatique.fr?d=7916

Mobile Video Days » (MVD
27 - 28 janvier - LA PLAINE ST DENIS
Au cœur de l’innovation, cet événement a pour objectif de créer la rencontre entre les créateurs de contenus vidéos et les acteurs de l’industrie mobile.
Destiné aux professionnels avec 2 jours de conférences, networking autour de la vidéo et de la TV mobile, les « Mobile Video Days » s’articuleront autour de 10 sessions/débats thématiques accueillant des personnalités de haut niveau.
Voir : http://www.mobilevideodays.com/mvd_fr/programme/
Voir : http://www.mobilevideodays.com


Mieux s’exprimer en public avec des journalistes
28 - 29 janvier 2010 - PARIS
Oser s’exprimer en public… L’inquiétude de beaucoup de monde.
L’IFOCAP, institut de formation des responsables agricoles et ruraux, organise des stages autour du « media-training » et notamment les 28 et 29 janvier 2010.
La relation avec le journaliste, déjouer ses éventuels pièges, être clair dans le message à faire passer, s’habituer au micro et à la caméra…sont les différentes séquences abordées lors de la formation qui a lieu à Paris
Voir : http://www.ifocap.fr/construct.php?page=pages&
idfam=2&idcat=10&idsscat=114



Animations et conférence au musée dans le cadre des journées mondiales des zones humides
29 janvier - 8 février 2010 - MONTPELLIER
Agropolis-Museum vous propose des ateliers ludiques et attractifs sur la préservation de l'environnement et de la biodiversité, et une conférence tout public sur les changements climatiques - Pour les enfants (scolaires et individuels)
Voir : http://www.museum.agropolis.fr/pages/evenement/
zones-humides/index.html



Producteurs de grandes cultures : proactifs et réactifs : quelles marges de manœuvre pour améliorer la compétitivité ? (Pluriagri, Arvalis–Institut du végétal et CER France)
2 février 2010 - PARIS
Les exploitations de grandes cultures sont confrontées à de multiples défis. Elles doivent intégrer les tendances lourdes de leur environnement économique et réglementaire, compte tenu notamment de la mondialisation des marchés, de la réforme de la politique agricole commune en 2013 et des contraintes environnementales, mais aussi réagir par leurs décisions de production, de gestion et d’investissements à la grande volatilité des prix des produits agricoles et des intrants. Dans ce contexte, la recherche de voies d’amélioration de la compétitivité est un impératif.

Le colloque dressera le bilan des forces et des faiblesses des producteurs français de grandes cultures, comparés à leurs homologues européens, et explorera les marges de manœuvre dont ils disposent, dans l’immédiat et à plus long terme, aux niveaux technique et économique.
Voir : http://www.arvalisinstitutduvegetal.fr/fr/fichier/communique/
588_Colloque_2010_Product_GC_Competitivite.pdf

Contact : Jean-Marie SERONIE
Mél : jmseronie(a)50.cerfrance.fr


Journée nationale sur la Tomate : Qualité et consommation de la Tomate
4 février 2010 - PLAN D’ORGON (13)
Cette journée permettra d’aborder une grande diversité de thématiques sur ce produit, depuis le comportement des consommateurs et la segmentation du marché aux solutions techniques qui permettent d’améliorer la qualité des tomates. Cette journée sera aussi l’occasion de présenter les résultats du projet Qualitomfil retenu en 2006 dans le cadre d’un appel à projet ANR PNRA*.
Voir : http://www.ctifl.fr
Contact : Anna DUVAL
Mél : duval(a)ctifl.fr


5ème congrès international "Goût, Santé, Nutrition"
23 - 24 mars 2010 – DIJON
Voir : http://www.gout-nutrition-sante.com/


7ème Congrès AMPP
26 - 27 mai 2010 - RABAT
Appel à communications
- Biologie et écologie des organismes nuisibles aux cultures
- Problèmes phytosanitaires émergents
- Pesticides et bio-pesticides
- Réglementation phytosanitaire
- Lutte biologique et autres méthodes alternatives
- Nouvelles biotechnologie en protection des plantes
- Bonnes pratiques phytosanitaires
Mél : amppmaroc(a)gmail.com


QUIZ 1 : Reconnaissez-vous ces chats de race ?
Persan, Maine Coon, Siamois... Il existe une quarantaine de races de chats officiellement reconnue. Les connaissez-vous ?
Voir : http://www.linternaute.com/nature-animaux/
questionnaire/fiche/6452/d/f/1/


Bureautique 2010 : entrez dans une démarche "Qualité"

- Le même document est en 15 exemplaires sur plusieurs PC, où est la dernière version ?
- Comment utiliser la fonction de suivi des modifications des documents Word ?
- Comment définir une charte graphique commune ?
- Comment définir une bibliothèque de modèles ?
- Comment classer et archiver et avec quelle nomenclature ?
- Comment organiser / faciliter les collaborations ?
- …/..

- Perfectionnement à Word - 1 jour

- Perfectionnement à Excel - 1 jour


- Programmation de macros VBA avec Excel - 3 jours

- Bonne pratique de PowerPoint - 1 jour

- Initiation à Access - 3 jours



Contact : Véronique Bois
Mél : bois(a)acta-informatique.fr

ACTIGRAM, éditeur du logiciel Agrigest rejoint le Groupe Cogeser
ACTIGRAM, société toulousaine fondée en 2001, avec le soutien de l’Ecole d’Ingénieur de Purpan édite des logiciels de gestion commerciale (agrifact) et de comptabilité (agrigest) à destination des agriculteurs, viticulteurs et partenaires du monde agricole. Tous les logiciels ont entièrement été réécrits avec le langage Microsoft .net en 2006-2007 en collaboration avec plusieurs partenaires centres de gestion.

En se rapprochant du Groupe Cogeser (12 M€ de CA, 10 sociétés) également basé à Toulouse, ACTIGRAM disposera de nouveaux canaux de distribution pour ses produits, en particulier via la structure Agrisis, société spécialisée dans les systèmes informatiques pour les coopératives et négoces agricoles. De son côté, le groupe Cogeser complète son offre avec une gamme TPE (agriculteurs, artisans, commerçants).
Voir : http://www.groupe-cogeser.fr/societes-groupe-cogeser.php?id=3
Contact : Claudine DELHOM
mél : c.delhom(a)groupe-cogeser.fr


La France Agricole lance son nouveau site internet
La France Agricole vient de lancer son nouveau site internet www.lafranceagricole.fr, avec un nouveau graphisme, une nouvelle ergonomie, une nouvelle organisation de l'information, mais aussi de nouveaux contenus.

Quoi de neuf sur ce site ? Une météo complètement revue avec des prévisions locales à 10 jours, une carte radar pour les pluies locales à 3 heures, des prévisions de précipitations et de températures à 72 heures sur la France et un outil d'aide à la décision pour les traitements phytosanitaires à 5 jours.

Mais aussi des archives avec un accès direct aux articles sous formes d'images et le feuilletage de tous les numéros de La France Agricole depuis mars 2004.

Les internautes novices en matière agricole n'ont pas été oubliés avec une partie « Découvrez l'agriculture » comprenant près de 30 thématiques.

La réactivité est toujours présente avec l'actualité traitée en permanence par les 25 journalistes spécialisés de La France Agricole et les analyses de marchés des cultures et de l'élevage mises en ligne chaque soir.

Désormais, les abonnés peuvent accéder directement aux thématiques de leur choix : cultures, élevage, tracteurs et matériel, gestion et droit.

Quelques chiffres témoignent de la richesse du site : 150 dossiers très détaillés, 700 questions et réponses juridiques, plus de 150 chroniques juridiques, plus de 150 cas de gestion avec leur simulation, 520 vidéos produites depuis janvier 2009... Sur ce nouveau site internet, l'espace vidéo a d'ailleurs gagné ses lettres de noblesse.

Le Web 2.0 est également présent : les abonnés de La France Agricole peuvent désormais réagir et commenter les articles écrits par les journalistes. De même, les internautes peuvent répondre aux questions des sondages choisies par la rédaction.

Pour ne rien rater, les flux RSS peuvent être activés. De même, les abonnés peuvent recevoir chaque soir la Newsletter quotidienne, La France Agricole Aujourd'hui. Les non abonnés peuvent d'ailleurs consulter un numéro de cette newsletter en cliquant sur l'espace newsletter en colonne de droite sur la home page.
Voir : http://www.lafranceagricole.fr
Contact : Yvon HERRY
Mél : yvon.herry(a)gfa.fr

Pour vous abonner,
cliquez ici !

Les 10 commandements du parfait abonné à cette gazette :
1 - Vos amis et collègues, à cette gazette vous abonnerez
2 - Vos ennemis aussi
3 - Sur votre site, un lien avec le site d'ACTA Informatique vous ferez
4 - Jamais cette gazette, vous ne zapperez...
5 - Cette gazette, en informations et histoires drôles, vous nourrirez
6 - A votre antispam, "poubeliser" cette gazette, vous interdirez
7 - Un antivirus à jour, vous aurez
8 - Une seule adresse électronique, vous utiliserez et ainsi problèmes vous éviterez
9 - A l'AFIA, vous adhérerez en nous adressant un chèque de 30 Euros à l'ordre de l'AFIA - Un reçu vous sera adressé
10 - A tous les colloques AGRIMMEDIA, vous participerez

14 fiches thématiques présentant les approches et les projets dans lesquels le Cirad est engagé afin d'atténuer les effets du changement climatique sur les systèmes de production agricole
Voir : http://www.cirad.fr/actualites/toutes-les-actualites/articles/2010/
ca-vient-de-sortir/changement-climatique-et-agriculture



Grignon Energie Positive... vers l'acte 2
Voir : http://www.agroparistech.fr/energiepositive/IMG/pdf/
Grignon_Energie_Positive_trois_ans_deja_compresse.pdf



Brétigny sur Orge : du maraîchage biologique pour reconvertir la base aérienne ! (Ile-de-France)
La fermeture du Centre d’Essai en Vol de Brétigny sur Orge offre 740 ha à reconvertir dans une zone où le foncier est rare. Alors que 490 ha sont déjà utilisés par l’agriculture, la Chambre d’Agriculture et la SAFER proposent d’occuper ces terres en créant un lotissement maraîcher biologique.
Une restructuration des sites du Ministère de la Défense décidée par le Président de la République a permis de libérer les quelques 740 ha de la base aérienne de Brétigny d’un certain nombre de contraintes en matière d’aménagement et d’urbanisation.
Dans une zone aussi fortement urbanisée, un tel espace devenu « libre » en ferait rêver plus d’un ! On s’en doute, chaque collectivité, entendant compenser emplois directs et indirects perdus du fait du départ des militaires, a donc moults projets dans les tiroirs pour tirer profit de ces terres.
Actuellement, 490 ha sont agricoles Cependant, il n’est sans doute pas inutile de rappeler que plus de la moitié de la superficie actuelle de la base est actuellement occupée par l’agriculture. En effet, l’Institut National de Recherche Agronomique y exploite 490 ha pour ses travaux de recherche. Présent sur plusieurs sites en Ile de France, l’INRA souhaite se recentrer au sein d’une seule et même entité géographique. Ceci pourrait se faire sur 350 ha seulement. Ainsi, sans revendiquer de terres supplémentaires à des fins agricoles, la profession entend malgré tout maintenir la superficie agricole actuelle : restent donc 140 ha à valoriser, une belle occasion pour la profession agricole de réaliser un lotissement de maraîchage biologique.
En effet, prenant en compte les orientations du Grenelle de l’Environnement, la volonté affirmée du Conseil Régional et du Conseil Général de l’Essonne d’un développement de l’agriculture biologique en Ile de France, la demande croissante de la société civile pour consommer des produits locaux et le développement exponentielle de la demande en AMAP, les Organisations Professionnelles Agricoles, au premier plan desquelles, la Chambre d’Agriculture et la SAFER, ne comprendraient pas que ces Collectivités ne saisissent pas cette opportunité de concrétiser dans les faits leur volonté politique.
Une belle opportunité de développer le maraîchage biologique dans la région Alors qu’une étude menée par la DRIAAF démontre que des projets d’installation isolés se soldent bien trop souvent par un échec, des expériences d’aménagement agricole « collectif » tel l’exemple du lotissement maraîcher de Saint Leu (Val de Marne) sont en revanche fructueuses.
Et le site de Brétigny sur Orge présente nombre de caractéristiques favorables pour ce type de projet. Souhaitons donc que la Région fasse preuve de cohérence en soutenant de manière concrète cette initiative…
Contact : Chambre d’Agriculture Interdépartementale de l’Ile-de-France Ouest
Mél : accueil(a)ile-de-france.chambagri.fr


Lait et santé : rumeurs, vérités et actualités scientifiques
Voir : http://www.cerin.org/home/pdf/Sympo_Cerin_programme.pdf


La filière avicole française à l'horizon 2025
Voir : http://www.vigie-viande.info/VigieViande/
VViande.nsf/Accueil/?OpenFrameset


Adhérez à l'AFIA
Chèque de 30 Euros à nous envoyer.
Un reçu vous sera adressé
.

L'AFIA est membre fondateur de l'European Federation for Information Technology in Agriculture
Voir : http://www.efita.net


Actualité sur l'élevage porcin
Voir : http://www.ifip.asso.fr/PagesStatics/lettreamont/
amont_decembre_09.pdf



Le nouvel accord agricole Maroc - Union européenne dénoncé par les producteurs de fruits et légumes français et espagnols
La Direction Générale d’Agriculture de la Commission européenne (CE) a annoncé la fin des négociations avec le Maroc, sur l’échange des produits agricoles. Des concessions importantes ont été accordées par la Commission européenne : libéralisation des échanges pour tous les fruits et légumes et établissement de contingents d’importation en forte augmentation par rapport aux accords précédents pour 6 produits sensibles : tomate, courgette, concombre, ail, clémentine et fraise.
Voir : http://www.clubadalia.com/actualites-485.html


Plantes alimentaires et civilisations : La Garance voyageuse n° 88 vient de paraître
- Des cueilleurs nomades aux agriculteurs sédentaires, la diversité des « inventions » de l’agriculture ;
- Des divinités pour des récoltes fertiles, un aperçu des déesses liées à l’agriculture ;
- À la gloire du dieu Maïs ou le passage du sauvage téosinte aux corn-flakes ;
- Les Incas, un peuple qui avait la patate et qui a su domestiquer des plantes indigènes nutritives et résistantes ;
- Les caractéristiques biologiques des plantes alimentaires ;
- Les cultures de riz pluvial chez les paysans yacoubas, peuple africain
respectueux de son environnement ;
- Petite histoire de la sélection des blés, de la bouillie préhistorique d’engrain sauvage à notre pain fade et inconsistant ;
- Les messicoles, fleurs des moissons, qui ont accompagné l’agriculture dès sa naissance et sont aujourd’hui menacées ;
- Petite histoire des fruits consommés en Europe, du glanage préhistorique des cenelles à la culture actuelle du kiwi ;
- Les impacts
Voir : http://www.garancevoyageuse.org
Contact : Christine DABONNEVILLE
Mél : garancevoyageuse(a)wanadoo.fr


OGM : l’étude autrichienne avait bien été « bricolée sur une paillasse » !
Il est curieux de voir à quel point certaines informations ont des difficultés à se retrouver dans les médias ! Par exemple : qui a été informé du fait que la fameuse étude autrichienne de Jürgen Zentek et Alberta Velimirov concernant les effets du maïs transgénique MON NK603 x MON810 sur l’appareil reproductif des souris, et publiée à grand renfort de publicité en novembre 2008, avait tout simplement été désavouée par le gouvernement autrichien, c’est-à-dire son commanditaire ?
Voir : http://www.agriculture-environnement.fr/spip.php?article600



QUIZ 2 : Connaissez-vous les mers du monde ?
Que savez-vous de la mer noire, rouge ou d'Iroise ? Pourriez-vous les situer ? Révisez votre géographie maritime.
Voir : http://www.linternaute.com/mer-voile/
questionnaire/fiche/8148/d/f/1/


"Adresses Actions"


Un outil très complet de gestion partagée de carnets d'adresses, avec un interface avec e-GroupWare

Contact : Guy Waksman
Mél : waksman(a)acta-informatique.fr

Du côté des insectes
> Une nouvelle page accueille les ouvrages recensés dans le numéro 155 d''Insectes' (tout frais paru et diffusé).
Voir : http://www.inra.fr/opie-insectes/ouvrages2.htm

> Sous une haute pile de 'À lire sur Internet', "Ya pas d'mâles" annonce la découverte d'une fourmi parthénogénétique et "Lumière très réfléchie" l'essai d'un éclairage anti-insectes.
Voir : http://www.inra.fr/opie-insectes/epingle10.htm

Contact : Alain FRAVAL
Mél : afraval(a)orange.fr


Du coté de FranceAgriMer, Etablissement national des produits de l'agriculture et de la mer (20 Go d'informations gratuites au service des filières élevage, grandes cultures, pêche et aquaculture)
Voir : http://www.office-elevage.fr/actu/actu-FAM-47.htm

> Quotas laitier / Communiqué : Adaptation des mesures de gestion pour la fin de la campagne laitière 2009-2010
Voir : http://www.office-elevage.fr/quotas_laitiers/pages/Communiques.html

> Cotations (viandes et lait), prix à la production et note de conjoncture hebdomadaire
Voir : http://www.office-elevage.fr/cotations/indexcot.htm
Voir : http://www.office-elevage.fr/prixprod/courbes.PDF
Voir : http://www.office-elevage.fr/prixprod/prixprod2.htm

> Produits Laitiers :
* Statistiques Stockage Privé. http://www.office-elevage.fr/stats-lait-mens/stockage.htm
* Informations/Marchés & Filières/Statistiques : Mise à jour des cahiers statistiques Dénaturation, stocks privés France, abattages, cours France. http://www.office-elevage.fr/statistiques/statistique1.htm
* Enquête laitière "fabrications mensuelles françaises" http://www.office-elevage.fr/stats-lait-ens/statistique2.htm
* Produits éligibles : Mise à jour de la liste. http://www.office-elevage.fr/prg-sociaux/prg-sociaux.htm

> Instances de concertation : Conseil de Direction Spécialisé « filière céréalière » de FranceAgriMer du 13/01/2010
Voir : http://www.onigc.fr/pages/frliste.asp?
affichage=2&codelan=FR&cleuti=&coderub=4&codssrub=134


> Cotations grandes cultures : FAW et FCW pour le blé, les FMB orges de brasserie, ainsi que les cotations rendu port pour les principales céréales françaises (blé, orge, maïs, blé dur...)

> Tous les jeudis soir retrouvez les dernières nouvelles du Comité de gestion des céréales à Bruxelles dans « l’ ONIGC-hebdo » , et les derniers bilans de la campagne 2008/2009 pour le blé, l'orge, le maïs et le blé dur dans la rubrique Coin des opérateurs

> Cotations des produits de la mer : http://www.ofimer.fr/Pages/Accueil/1Accueil2004.html

> Filière Vins : Mise à jour des Cotations réglementaires
- Constatation nationale des prix moyens d’achat de vin en vrac Campagne viti-vinicole 2009-2010 pour le mois de Décembre 2009.
Voir : http://www.franceagrimer.fr/cotations/FAMCot-VIN.htm

> Création d'une rubrique "Tempête Klaus, reconstitution des investissements"
Voir : http://www.oniflhor.fr/textregl/textregl_francais.asp

> Actions de FranceAgriMer pour la filière cidricole
Voir : http://www.onivins.fr/EspacePro/Cidre/Index.asp

Phot@thèque :
Demandez votre version
de démonstration !

Avec Phot@thèque, vous bâtirez votre photothèque d'entreprise au sein de votre site Intranet et vous mettrez à disposition les photos les plus significatives sur votre site Internet.
Contact : Rémy Coffion
Mél : coffion(a)acta-informatique.fr


Du côté de l'Institut de l'Elevage
>>> Bovins lait
> Offre de stage : Conséquences technico-économiques de l’allongement des lactations des vaches laitières
> L’empreinte carbone du lait et de la viande bovine - 3R 2009 - 2 et 3 décembre 2009
> Ration sèche fermière et foin de luzerne pour vaches laitières en milieu de lactation - 3R 2009 - 2 et 3 décembre 2009
> Poids des futures disponibilités en coproduits d’agrocarburants dans l’alimentation des vaches laitières - 3R 2009 - 2 et 3 décembre
> Les Rencontres nationales Charte 2009
> 3R - 16èmes Rencontres Recherches Ruminants de 2009 - Actes du colloque des 2 et 3 décembre 2009
> Conversion des index étrangers en index français et vice versa
> Le lait dans les montagnes européennes. Un symbole menacé - 3R 2009 - 2 et 3 décembre 2009
> L’application française du bilan de santé de la PAC : un transfert limité pour l’élevage, mais une véritable réévaluation pour l’herbe - 3R 2009 - (2 et 3 décembre 2009)
13 janvier 2010
> De la suppression des quotas laitiers à une contractualisation entre les producteurs et les transformateurs : quelles implications productives pour les éleveurs de l’Ouest ? - 3R 2009 - (2 et 3 décembre 2009)
> Alimentation animale : Economiser grâce aux drêches
> Le Cahier fermier n° 18
> Economie des plans de maitrises des mammites et des boiteries
Voir aussi : http://www.casdarsante.com
> Tendances n° 198 de janvier 2010
> Déclaration et enregistrement des taureaux d’insémination - Nouveauté : les taureaux évalués SAM-génomique en France sont déclarables

>>> Bovins viande
> Enquête "nationale" sur la tendreté de la viande bovine proposée au consommateur français - 3R 2009 - 2 et 3 décembre 2009
> Résultats d’évaluation et bilan de fonctionnement de la station d’évaluation Salers. Station Saint-Bonnet de Salers. Série n° 28 (D) - Campagne 2008-2009
> Résultats d’évaluation et bilan de fonctionnement de la station d’évaluation Aubrac. Station Saint-Chély d’Aubrac. Série n° 30 (D) - Campagne 2008-2009
> L’application française du bilan de santé de la PAC : un transfert limité pour l’élevage, mais une véritable réévaluation pour l’herbe - 3R 2009 - (2 et 3 décembre 2009)
> Les charges de mécanisation dans les élevages bovins viande - Enquête annuelle 2009 des Réseaux d’Elevage

>>> Veau de boucherie
> Consommations d’énergie en bâtiment "veau de boucherie" - 3R 2009 - 2 et 3 décembre 2009
15 janvier 2010

>>> Ovins lait
> Observatoire de la production ovine en Midi-Pyrénées - 2008 - Données issues des déclarations de Primes à la Brebis et de l’Identification Pérenne Généralisée
> Observatoire de la production ovine en Aquitaine - 2008 - Données issues des déclarations de Primes à la Brebis et de l’Identification Pérenne Généralisée

>>> Ovins viande
> Système spécialisé ovin viande en système fourrager - Aquitaine

>>> Caprins
> Histoire et évolution des races et des productions caprines - Ethnozootechnie n° 85

>>> Equins
> Offre de stage : Mise au point d’une méthode de calcul du prix de revient d’un cheval de sport

Agrimarché
Votre solution
de suivi de clientèle
en agriculture

Agrofourniture ou services aux agriculteurs, Agrimarché est votre solution de gestion de vos relations avec les agriculteurs

Contact : Rémy Coffion
Mél : coffion(a)acta-informatique.fr


Du côté de paysansinfo.fr (FNSEA)
>>>Actions et revendications
> Tarifs photovoltaïques, les syndicats agricoles désapprouvent
L’arrêté fixant les nouveaux tarifs d’achat de l’électricité photovoltaïque, photovoltaïque applicables aux futures installations, est paru le 14 janvier 2010 au Journal Officiel. Les syndicaux agricoles crient leur désapprobation. (19/1/2010)

> Conditionnalité 2010 : les derniers arbitrages ministériels concernant le domaine BCAE
Le ministère de l’agriculture vient de communiquer les derniers arbitrages sur le dispositif de la conditionnalité 2010 : des victoires du syndicalisme agricole (15/1/2010)

> Première campagne de communication grand public autour des métiers de l'agriculture
La première campagne de communication grand public, autour des métiers de l’agriculture : « l’agriculture, des métiers à la mode » a rencontré un franc succès. (14/1/2010)


>>> Informations générales

> Simplification des successions transfrontalières dans l'Union européenne (19/1/2010)

> Relèvement de 0,5 % du SMIC au 1er janvier 2010
Le salaire minimum de croissance (Smic) est revalorisé de 0,5% au 1er janvier 2010. Cette hausse a été confirmée par un décret du 17 décembre 2009, publié au Journal Officiel du 19 décembre 2009. (18/1/2010)

> Application dubilan de santé de la PAC : Etats des lieux
Vous cherchez une présentation des modalités d’application du « Bilan de Santé » qui ont été discutées au sein du groupe de travail inter-OPA depuis les arbitrages ministériels du mois de juin 2009. (15/1/2010)

> Modification des modalités de délivrance du CAPTAV – Certificat d'Aptitude Professionnelle de convoyeur d'animaux
A la suite d'une inspection de l'Office Alimentaire et Vétérinaire en avril 2009, le dispositif national en place pour la délivrance du CAPTAV (Certificat d'Aptitude Professionnelle pour le Transport d'Animaux Vivants) a été jugé non conforme. (14/1/2010)

> Assurance accidents du travail (atexa) : pas de hausse des cotisations en 2010
Le Conseil Supérieur des Prestations Sociales Agricoles (CSPSA) s’est réuni le 19 novembre 2009 au ministère de l’Agriculture pour examiner le projet de budget et le taux de cotisation pour 2010 de l’assurance accidents du travail et maladies professionnelles des non salariés agricoles (ATEXA).
 (13/1/2010)
> Des chiffres précis sur " l'abandon et l'artificialisation des terres agricoles " en France et en Europe
Vous trouverez des indications chiffrées sur la diminution constantes des terres agricoles, des zones naturelles au profit du béton et du bitume des villes et des routes, des espaces verts etc. (13/1/2010)

> Questions fréquentes sur les autorisations de mise sur le marché, en période transitoire, des produits biocides
Questions fréquentes sur les autorisations de mise sur le marché, en période transitoire, des produits biocides (12/1/2010)


Du côté de Pleinchamp.com - Les marchés agricoles : bilan et tendances
En 2009, en France comme à l'étranger, les marchés agricoles ont traversé une crise profonde. Retrouvez dans ce dossier le bilan des marchés toutes filières confondues ainsi que les perspectives pour 2010.
Les articles du dossier
- « Nous sommes pessimistes sur 2010 mais optimistes à plus long terme »
- Maïs : Des prix soutenus, un marché peu dynamique
- Prix du lait dans l'Ouest en 2010 : hausse à confirmer
- L'agriculture à l'aube de sa révolution financière
- Se réapproprier le marché de la viande caprine
- La filière bio s'organise
- Lait : Après une année 2009 très difficile, du mieux en 2010
- La France viticole à l'horizon 2050
- A la conquête de nouveaux marchés


QUIZ 3 : Apple pour les pros
Systèmes d'exploitation, serveurs, logiciels professionnels et utilitaires, ordinateurs portables ; au delà des son succès auprès du grand public, Apple décline une gamme pro. La connaissez-vous ?
Voir : http://www.journaldunet.com/solutions/
questionnaire/fiche/11228/d/f/1/


Protéger vos réseaux avec des firewall WatchGuard
Nouvelles possibilités du firewall Watchguard (version Pro) :
- Gérer des lignes de différents FAI par exemple pour un secours de façon à ce que le serveur de messagerie reste connecté.
- Répartir la charge entre vos lignes.
- Mettre en oeuvre des stratégies différenciées en fonction de créneaux horaires, avec application de règles différentes selon les heures.
- Proxy évolué avec filtrage http, P2P, messagerie instantanée.
- Proxy DNS permettant d'interdire de résoudre un nom.
- Web Blocker permettant le blocage d'URL sur des catégories de sites.
- Antivirus et antispyware en option, avec filtrage de contenu des mails, ".exe" compris.




ACTA Informatique dispose de la certification Watchguard Professional Partner

Contact : Jean-Paul Archier
- CCNP (Cisco Certified Network Professional)
- WSCP (Watchguard Security Certified Professional)
Mél : Jean-Paul.Archier(a)acta-informatique.fr


Une société de la requête (1/4) : De la Googlisation de nos vies
En 2008, Geert Lovink, animateur de NetworkCultures, l’Institut des cultures en réseau, a publié, un intéressant essai sur la Société de la requête et la Googlisation de nos vies. Dans cet article, il adressait de pertinentes questions à notre dépendance à Google et tentait de faire le point sur les rares critiques à l’encontre de l’Ogre de Mountain View. En ouverture d’un dossier sur Google et les moteurs de recherche, la traduction de cet article nous a semblé une première adresse importante.

>>> La société de la requête et la Googlisation de nos vies
> Un hommage à Joseph Weizenbaum.
Un spectre hante les élites intellectuelles du monde : la surcharge d’information. Les gens ordinaires ont détourné les ressources stratégiques de la connaissance et engorgent les canaux médiatiques d’habitude soigneusement policés. Avant l’internet, les cours des mandarins reposaient sur l’idée qu’ils pouvaient séparer le bavardage de la connaissance. Avec la montée des moteurs de recherche, il n’est plus possible de distinguer les idées des patriciens des potins des plébéiens. La distinction entre la base et le sommet, et leur mélange réservé aux moments de carnaval, appartiennent à une époque révolue qui ne doit plus nous préoccuper davantage. De nos jours un phénomène tout à fait nouveau est à l’origine d’une inquiétude bien plus forte : les moteurs de recherches classent selon la popularité, pas selon la vérité. La requête est devenue la façon dont nous vivons aujourd’hui.

(…)Il y a quelque chose d’ironique ici. Des générations de gourous technologiques à la mode se sont moquées de la prédiction de Thomas Watson à la tête d’IBM qui pensait que le monde n’aurait pas besoin de plus de 5 ordinateurs – et c’est pourtant exactement ce qu’il se passe ! Au lieu d’une plus grande décentralisation, l’usage de l’internet se concentre dans quelques centres de données, nécessitant énormément d’énergie.
(…)
Voir : http://www.internetactu.net/2009/12/15/
une-societe-de-la-requete-14-de-la-googlisation-de-nos-vies/



Une société de la requête (2/4) : Comprendre la nouvelle économie cognitive
Voir : http://www.internetactu.net/2009/12/16/
une-societe-de-la-requete-24-comprendre-la-nouvelle-economie-cognitive/



Une société de la requête (3/4) : Subvertir Google
Voir : http://www.internetactu.net/2009/12/16/
une-societe-de-la-requete-34-subvertir-google/



Une société de la requête (4/4) : Comprendre Google
Voir : http://www.internetactu.net/2009/12/17/
la-societe-de-la-requete-44-comprendre-google/


MétéoPro sous Windows...


...l'agrométéorologie enfin opérationnelle
Contact : Luc Fricot
mailto:fricot(a)acta-informatique.fr


Pleins feux sur Office 2010
Word, Excel, PowerPoint... Disponible en beta, la nouvelle version de la suite bureautique de Microsoft fait la part belle au partage collaboratif de documents
Voir : http://www.journaldunet.com/solutions/intranet-extranet/dossier/
pleins-feux-sur-office-2010/pleins-feux-sur-office-2010.shtml



Une page imprimée sur cinq n'est jamais lue
Optimiser l'impression est une préoccupation croissante des DSI. Des écrans tactiles aux services managés, le constructeur propose des outils pour PME et grands comptes.
Voir : http://www.journaldunet.com/solutions/systemes-reseaux/interview/
renaud-deschamps-une-page-imprimee-sur-cinq-n-est-jamais-lue.shtml?
f_id_newsletter=2028



Après Windows 7, Microsoft annonce Windows 8 pour 2012
Sans doute poussé par les bons débuts de Windows 7, l'éditeur pense déjà à l'avenir. La future version de son OS sera dotée d'un noyau entièrement refondu.
Voir : http://www.journaldunet.com/solutions/systemes-reseaux/actualite/
apres-windows-7-microsoft-annonce-windows-8-pour-2012.shtml?
f_id_newsletter=2028



L’ordinateur est en train de l’emporter sur le computer – Enikao (d'après Internet Actu Nouvelle Génération)
L'ordinateur (ce qui range) est en train de supplanter le computer (ce qui calcule) estime le blogueur Enikao. Là où auparavant il importait de tout calculer, il confient désormais de ranger, trier, connecter, archiver, partager, qualifier…
Voir : http://enikao.wordpress.com/2009/11/26/l%E2%80%99
ordinateur-est-en-train-de-l%E2%80%99emporter-sur-le-computer/



France Telecom rencontre des difficultés à l'international
Voir : http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/
lire-france-telecom-rencontre-des-difficultes-a-l-international-29562.html


Logiciels libres et
Open Source
utilisés par ACTA Informatique
- e-GroupWare : travail collaboratif
- SpamAssassin : antispam
- ClamAV et Amavis : antivirus
- SquirrelMail : webmail
- Nagios et MRTG : analyse traffic réseau


Contact : Jean-Paul ARCHIER
Mél : jpa(a)acta-nformatique.fr

Bugs-B-Gone...
A woman was having a passionate affair with an inspector from a pest-control company. One afternoon they were carrying on in the bedroom together when her husband arrived home unexpectedly.

"Quick," said the woman to the lover, "into the closet!" and she pushed him in the closet, stark naked.

The husband, however, became suspicious and after a search of the bedroom discovered the man in the closet. "Who are you?" he asked him.

"I'm an inspector from Bugs-B-Gone," said the exterminator.

"What are you doing in there?" the husband asked.

"I'm investigating a complaint about an infestation of moths," the man replied.

"And where are your clothes?" asked the husband.

The man looked down at himself and said, "Those little bastards...!"

Contact: Mick HARKIN
E-mail: harkin(a)iol.ie 

Développer et maintenir
votre site Internet


- Développement d'un site Internet avec FrontPage - 3 jours
- DreamWeaver MX - 3 jours
- Linux Utilisation - 2 jours
- Linux Administration - 2 jours
- Dynamiser son site Internet avec JavaScript et VBScript - 2 jours



- Utilisation de Web@thèque - 1 jour
- Utilisation de Phot@thèque - 1 jour

Contact : Véronique Bois
Mél : bois(a)acta-informatique.fr


Déclaration C.N.I.L. numéro 667690
Vous êtes plus de 28 000 à recevoir "Du côté du web et de l'informatique agricole". La reproduction n'est autorisée que pour votre usage personnel et les besoins de votre entreprise.
Si vous souhaitez abonner un (e) ami (e), un (e) collègue ou encore vous désabonner (loi No 78-17 du 6 janvier 1978), et bien sûr contribuer à la rédaction de cette gazette presque hebdomadaire, merci d'en faire directement la demande à Guy Waksman.
ACTA Informatique est partenaire France Télécom (SDSL et OLEANE), distributeur des routeurs CISCO et des firewall WATCHGUARD et CISCO.
ACTA Informatique réalise des sites Internet aussi bien que des applications pour PC sous WINDOWS, et propose un grand nombre de stages de formation.