essai remy5





Du côté du web et de l’informatique agricole n° 3 du 16 janvier 2020



Ce
message online


AFIA

Association
Francophone
d’Informatique en Agriculture


Du
côté du web et de l’informatique agricole 03 –
2020
(parution hebdomadaire depuis janvier 1998)

Châtenay-Malabry, 16 janvier 2020


Nouvelles techniques de collaboration en agriculture – L’émergence
du #cofarming

De l’avis de tous les participants à cette séance passionnante
de l’Académie d‘agriculture, une vraie réussite…

Chez nous, en Europe, le #cofarming est à la fois une forme de
défense et une évolution de l‘agriculture familiale, comme en
d’autres temps les coopératives, les Gaec ou les Cuma. Aussi,
le terme de défense ne doit être compris ici de façon péjorative
: il s’agit d’une défense vigoureusement (pro-) active.

Ne serait-ce que pour des raisons patrimoniales, le modèle de
l’agriculture familiale, s’il est menaçé, ne va pas disparaître
ni demain ni après demain, même s’il se trouve des propriétaires
en grandes cultures qui font réaliser tous les travaux à façon
et n’interviennent plus au niveau proprement opérationnel. Dans
ce contexte, le #cofarming, ce peut être une diversification réussie,
une présence commerciale améliorée, une offre de services et /
ou produits plus attirante, une gestion en commun de ressources
avec des périmêtres différents et spécifiques de chaque ressource…

Dans nos pays développés, le #cofarming, c’est donc le changement
dans une certaine continuité, mais dans les pays en développement,
cela peut être une forme de révolution…
Voir
les documents et les vidéos

Le
#cofarming ailleurs

Et
également sur youtube.com

 

Marc Varchavsky

Pascal Méheut
Luc
Vermeulen

Jean-Baptiste Vervy
 

Avant la séance…

Anael Bibard

Jean-Marie Seronie
 

Comment voyait-on le futur autrefois ?

When
a single machine…



El Caballo y el Toro Jugando (à voir !)
Voir
le cheval et le taureau

Les effets de la Gnole (par une spécialiste)
Voir
le témoignage sur la gnole

Signalé par Luc BECKER
Mél :luc.becker(a)wanadoo.fr

La Place du Village chaine Youtube
Voir
la place du village

La bibliographie incroyable de Patrick Ollivier-Eliott, membre
de l’Académie d’agriculture
Voir
livres « guides de voyage » superbement illustrées

Éthiopie en 2011 : rien n’a encore changé… la misère épouvantable
d’avant le machinisme moderne et les pesticides modernes et les
semences modernes…

 


Anthroposophie : l’étrange médecine

"Complément d’enquête" sur la médecine anthroposophique,
une approche controversée qui forme des médecins en France,
possède des cliniques, et prétend soigner le cancer par le gui…
Voir
francetvinfo.fr

Si cette gazette doit disparaitre… (1)

Mon cher Guy,

Je partage tout à fait le mot de Jean Claude SIMON à propos
de la gazette.
Pour moi aussi et en plus de son humour rafraîchissant, cette
gazette est une source d’informations diverses et sérieuses
qui me manquera si tu mets ta" menace" à exécution.

Bien cordialement mon vieil ami,

Contact : Séverin FERNAND
Mél : fernandseverin(a)yahoo.fr

Si cette gazette doit disparaitre… (2)

Bonjour, Je vous lis depuis 5 à 6 ans, et depuis ma retraite
(il y a 1 an), votre revue me permet de me tenir au courant
du monde agricole si chahuté par des ignorants et des imbéciles
(au sens strict du terme). Votre décision vous appartient et
je crois que votre participation doit vous prendre un temps
considérable. Je ne crois pas aux réseaux sociaux pour la véracité
de leurs propos ; ce sont, trop souvent, soit des allégations,
des rumeurs, de raides impressions et non de la véracité de
tel ou tel fait.

Nous avons trop de gourous, de pseudos scientifiques, de journalistes
en quête de notoriété qui osent s’affranchir de toutes réalités
scientifiques ayant fait l’objet de réelles publications faisant
suite à des essais ou expériences dument validées par leurs
pairs.

Si votre souhait est sans appel, j’en suis fortement navré.
Et je vois trop peu de personnes ayant vos compétences prendre
le relais, malheureusement.

Merci, encore de votre travail.  Bonne vraie retraite ! (moi
aussi, j’ai des petits enfants !).

Salutations,

Contact : Marc FAURE
Mél : marcfaure07(a)orange.fr


Old good days (????): The little reapers, two children carrying
hay stooks, by
Helen
Allingham
(britannique, 1848 – 1926)


Enquète sur la réacosphère écologiste

De l’extrême droite à la gauche radicale, l’écologie politique
est traversée de courants qui puisent dans un même fonds idéologique
conservateur. Et cette porosité avec la réacosphère touche désormais
le parti de Yannick Jadot.
Voir
agriculture-environnement.fr

Voeux de EBBH


Du côté de ceux qui pensent que le changement climatique n’est
pas seulement d’origine anthropique (suite au signalement effectué
la semaine dernière)

Tout d’abord meilleurs vœux pour cette année (vin-vin comme
dirait Le Chat)

Merci d’avoir donné un lien avec le site de l’association des
climato-réalistes. Cependant, je trouve votre "chapeau"
un peu réducteur. Serait-il possible de corriger en "Du côté
de ceux qui pensent que le changement climatique n’est pas seulement
d’origine anthropique", ce qui change tout, et est plus proche
de l’état d’esprit de notre association.
Contact : Jean-Louis VERDEAUX
Mél : jlvx(a)neuf.fr

Disparition de Pierre Galet, ancien professeur à Montpellier
SupAgro

Dommage que la (plutôt) mauvaise ambiance de l’école dans nos
années de présence (1970-1973) nous ait fait passer à côté d’un
grand bonhomme.

> Voir
mon-viti.com

> 98
ans, le bonhomme actif jusqu’à point d’âge

> Voir
aussi terredevins.com

Signalé par André HEITZ
Mél : andre.heitz(a)gmail.com


Cuivre bio, pas bio ou à l’orchestre par EBBH


Retraites agricoles : de qui se moque-t-on ? (suite au communiqué
de la Fnsea dans la gazette de la semaine dernière)

N’ayant pas de solution globale pour contenter tout le monde,
je suggère quelques remarques :

1/ Distinguer "retraite" et "pension de retraite"
pour être clair.

2/ Chaque euro cotisé donne les mêmes droits : c’est arithmétique.
J’ai accumulé un certain nombre de points (ou droits) quand
je me retire de la vie active et je transforme ça en pension
viagère. Si je prends ma retraite tôt, ma pension annuelle sera
plus faible puisque ma pension cumulée totale dépendra de mon
espérance de vie restante. Et vice versa. Sur une vie de 80
ans, on peut cotiser (travailler) 40 ans et être pensionné 20
ans (2 pour 1) ou cotiser 45 ans et percevoir une pension 15
ans (3 pour 1). Dans le second cas, une pension 1,5 fois celle
du premier cas paraît juste. Choix personnel.

3/ Retraite par répartition ça veut dire que le gâteau créé
en année n peut être partagé entre les pensionnés en année n+1.
Si non on fait un trou dans la caisse.

4/ Les "revendiquants" catégoriels ont désigné l’ennemi
à abattre : l’Exécutif. Mais la guerre qu’ils mènent c’est contre
les générations futures qui devront un jour boucher le trou
ou déclarer le système en faillite. Nous avons là une très très
belle démonstration d’égoïsme.

5/ Pénibilité du travail. Premier obstacle, comment l’évaluer
? aux décibels des braillards ? Dans une entreprise de taille
moyenne ou grande n’est-il pas possible de reclasser les gens
en interne ? Un commandant de bord dispose forcément de compétences
qui pourraient être valorisées dans de nouvelles missions.

6/ Assurance vieillesse, qu’assure-t-elle ? Dans un monde idéal,
le salaire ou le bénéfice rémunèrent la compétence et la pénibilité.
Pourquoi donner sur ce facteur une plus grosse part du gâteau
retraite ? Pour compenser la défaillance des employeurs anciens
? Quand on pense aux travailleurs de l’amiante, la justice que
la Justice n’est pas en mesure de rétablir ne saurait être du
domaine de l’assurance (maladie, vieillesse) mais du de domaine
de la Solidarité non contractuelle c’est à dire de l’impôt.

7/ La référence permanente aux derniers salaires est-elle pertinente
? Non, puisqu’en retraite on n’a plus de frais professionnels,
plus d’enfants à charge et potentiellement un minimum immobilier.

8/ Ne pas amalgamer "travailler" et "cotiser".
Quand j’étais étudiant, je n’ai pas cotisé mais j’ai bossé pour
avoir mes diplômes. Je ne demande pas un centime mais je n’admets
pas qu’on puisse prétendre que je n’ai pas travaillé. Quant
à ma carrière, je l’ai faite pour moitié en salariat (régime
général et régime agricole) et pour moitié en tant qu’éleveur,
le tout dans 6 départements. À 68 ans je travaille toujours
avec plaisir quoiqu’avec plus de fatigue mais je suis énervé
de voir les batailles d’égoïsme et de destruction du potentiel
productif de notre pays. Défendre ses intérêts n’est pas forcément
critiquable mais il y a un moment où il faut se poser la question
contre qui ? Les autres potentiels pensionnés ? les générations
futures ?

Cher Monsieur Waksman, je ne sais en quoi je pourrais avoir
tort ou raison mais à ces questions que j’aborde je n’ai entendu
personne échanger des arguments contradictoires. J’ai l’impression
que le débat n’est pas argumenté et qu’il est sur une autre
planète.
Mes questions sont susceptibles de provoquer des réactions violentes
alors ne publiez pas mon identité, juste mes initiales…

Bonne continuation de semi-retraite…
Cordialement,

PF

La grève interminable avec très peu de grévistes à la Ratp
et la Sncf

La CGT et Force ouvrière ont quand même amené un certain
nombre de salariés dans le mur avec [leur] stratégie qui est
aujourd’hui une impasse. (…) Certains y ont été sensibles parce
qu’on leur avait vendu que le mouvement social allait s’embraser
partout, et ils se rendent compte aujourd’hui qu’ils ont été
un peu manipulés.
L. ESCURE (UNSA)
Voir
unsa.org


Old good days (????): A harvest festival by Sir Lawrence
Alma-Tadema
(britannique, 1836 – 1912)… for Gods
only


Livre
: L’agriculture face à ses défis
techniques : L’apport des technologies, sous la direction
de Bernard Le Buanec

L’agriculture
française est dans une période difficile
et doit affronter des défis techniques, économiques
et sociétaux. Face à ce constat, des membres
de l’Académie d’agriculture de France
et de l’Académie des technologies ont créé
un groupe de travail pour analyser les défis
techniques et étudier les solutions que pourraient
apporter les technologies.

Après
avoir auditionné des agriculteurs, les principaux
syndicats agricoles et de nombreux scientifiques et
industriels, les auteurs analysent les principaux défis
et les solutions techniques qui permettraient d’y
faire face et font des recommandations pour que l’agriculture
française puisse en bénéficier.

Voir
Presses des Mines

Contact : Catherine REGNAULT- ROGER
Mél : catherine.regnault-roger(a)univ-pau.fr


Du côté de Jojo (juste un jeu avec les mots, pas une opinion
!)

NATION (Une) : Celle qui espère prospérer grâce à l’impôt est
comme un homme, debout dans un seau, qui essaye de se soulever
par la poignée.
Sir Winston CHURCHILL
Extrait du dictionnaire de Jojo. Torturer les mots pour les faire
rire
Contact : Georges LARROQUE
Mél : larroque.georges(a)orange.fr


Informatique
et numérique agricole


Les gazettes Afia et Efita

> Statistiques
de l’édition de la semaine dernière

> Last
issue of the Efita Newsletter nb 912 dated January 13, 2019

> Statistics
about the previous issue of the efita newsletter dated January 6,
2020

> To
subscribe the efita newsletter

Les nudistes

Signalé
par Luc BECKER
Mél : luc.becker(a)wanadoo.fr


Smile box : un moyen pour se connecter à Internet dans les zones
mal desservies

Accéder à Internet, Stéphane et Olivier Limousin en ont besoin tous
les jours pour la gestion de leur entreprise de travaux agricoles.
Mais à Neuvy-Pailloux (Indre) où est situé leur siège, impossible
de se connecter au réseau téléphonique filaire et le portable ne
passe pas. Pour remédier au problème, ils ont souscrit à l’offre
Smile box d’Isagri. Un boîtier multi-opérateurs équipé d’antennes
amplificatrices 3G/4G qui leur fournit l’accès au web.
Le coût de l’abonnement à la Smile box est de 52,90 €/mois, location
et SAV inclus.
Voir
terre-net.fr

Les drones épandeurs s’invitent dans les champs pour une expérimentation
de trois ans

Un arrêté publié en octobre autorise l’expérimentation des drones
épandeurs dans le secteur agricole, sous des conditions très précises
pendant trois ans. Une nouvelle qui intervient alors que l’usage
des drones dans le secteur agricole progresse et qu’ils pourraient,
à terme, se révéler comme une composante essentielle de l’agriculture
de précision.
Voir
pleinchamp.com

Site Météo mondial

Voici un site météo génial couvrant le monde entier à mettre dans
votre marque page ou raccourci.

Vous pouvez zoomer… Promenez la souris sur la région, le pays, la
ville, que vous sélectionnez en haut à droite après avoir choisi
en bas à gauche température ou toute autre rubrique… vous avez même
la hauteur des vagues en mer, la hauteur de neige .

Á droite la règle colorée vous donne l’intensité du phénomène. Les
mises à jour sont correctes.
Voir météo
Contact : Georges LARROQUE
Mél : larroque.georges(a)orange.fr

Le
Grand livre de notre alimentation, le guide complet
de notre alimentation en 100 chapitres, par 25 experts
de l’Académie d’agriculture

Publié
aux éditions Odile Jacob, ce guide complet de
"notre alimentation", aborde les thématiques
suivantes:


Bien manger : que manger et comment ?
– Les aliments par le menu
– Nos aliments sont-ils sûrs ?
– L’équilibre nutritionnel de chacun
– L’aliment, en pratique
Nos experts donnent dans cet ouvrage "leurs avis
informés et leurs meilleurs recommandations ;
au-delà des querelles, controverses et débats
passionnés autour de la qualité de nos
aliments".
Voir
Edition Odile Jacob


DECIBOV : Simuler un projet d’atelier viande bovine en quelques
clics

Pour mesurer la faisabilité d’un projet d’atelier viande bovine,
l’Idele a développé l’outil Decibov. Il réalise des simulations
pour l’atelier choisi selon le contexte de l’exploitation, la
mise en œuvre du projet et les résultats économiques attendus.
Voir
agri-mutuel.com

Agriculture. InVivo accélère sur le numérique

Le groupe coopératif InVivo lance la plateforme d’achats en ligne
Aladin et veut accélérer la baisse des produits phytosanitaires.
Voir
ouest-france.fr

Aladin : Plateforme d’achats en ligne des coopératives
Voir aladin.farm


À quoi ressemblera le tracteur du futur chez Massey Ferguson
?

Avec son concept de tracteur futuriste sans volant ni rétros,
mais bourré de capteurs et de caméras, Massey Ferguson promet-il
la lune ? Les tracteurs travaillent seuls au champ et sur la route,
l’opérateur reprend la main. Une façon de se conformer à la législation
et d’homologuer les machines plus facilement en attendant que
la loi s’adapte. Un concept futuriste à découvrir sans faute !
Voir
agri-mutuel.com

L’intelligente artificielle au service de la pulvérisation
localisée

Kuhn permet à la pulvérisation agricole d’entrer dans une nouvelle
ère grâce à la reconnaissance de la flore adventice et au ciblage
du produit. Reconnaître la plante à détruire permet d’adapter
la matière active pour plus d’efficacité, limite le développement
de résistances aux produits et réduit la consommation de produits
chimiques de près de 80 %.
Voir
agri-mutuel.com


page facebook

Pour se désabonner de cette gazette si vous la recevez par
erreur…
Si ce lien
ne fonctionne pas, merci de s’adresser à moi : guy.waksman(a)laposte.net

S’abonner
à la gazette de l’Afia (un lien à transmettre à vos amis !)

S’abonner
à la gazette Efita en anglais (un autre lien à transmettre à vos
amis)

Lire une des dernières gazettes Efita
en anglais



Suivre l’Afia sur Facebook


Groupe LinkedIn
Afia



Rédacteur
de cette gazette : Guy Waksman

Membre de l’Académie d’Agriculture ; Médaille
de vermeil de l’Académie d’Agriculture 2006
Ancien directeur d’ACTA Informatique ; Ancien président
de l’AFIA ; Ancien président de EFITA, European
Federation for Information and Communication Technology
in Agriculture, Food Industry and the Environment (2013-2015)
; Ingénieur Agronome (Montpellier 70) ; Institut
de Contrôle de Gestion (78-80) ; Mérite agricole
(Officier)
Mél : guy.waksman(a)laposte.net


Du côté de Jojo (juste un jeu avec les mots, pas une opinion
!)

NATION (Une) : Il en est comme des femmes : plus elle affiche
de pruderie, plus on doit douter de ses vertus.
Claudia BACCHI
Extrait du dictionnaire de Jojo. Torturer les mots pour les faire
rire
Contact : Georges LARROQUE
Mél : larroque.georges(a)orange.fr

Informatiques
et réseaux


Facebook a contribué à l’élection de Trump, reconnait un responsable

Facebook a joué un rôle dans l’arrivée à la Maison Blanche de
Donald Trump, qui a su profiter au mieux des outils du réseau
social, concède un cadre dirigeant de l’entreprise. Mais cela
ne veut pas dire, à ses yeux, qu’il faille drastiquement changer
les règles.
Voir
linformaticien.com

Big Brother sur le grill : une plainte anti-reconnaissance
faciale agite la Chine

Aéroports, hôtels, vente en ligne et même… toilettes publiques
: la reconnaissance faciale s’impose partout en Chine. Alors quand
un zoo a voulu scanner le visage de ce professeur de droit, ce
dernier, excédé, a porté plainte.
Voir
linformaticien.com

Hugues Ferreboeuf et Jean-Marc Jancovici : « La 5G est-elle
vraiment utile ? »

…ne sommes-nous pas en train de confondre, comme un gamin excité
à la veille de Noël, ce qui est nouveau avec ce qui est utile,
ce qui semble urgent avec ce qui est important ? Est-il normal,
maintenant que la décarbonation est dans tous les esprits, que
la mise en place de la 5G ne s’accompagne en France d’aucune évaluation
mettant en balance le supplément de service rendu avec les inconvénients
environnementaux additionnels – car il y en a ?

Et, alors que les effets négatifs de la « prolifération numérique
» sur le bien-être personnel – notamment des enfants – et le bien
vivre collectif commencent à être bien documentés, devons-nous
en rajouter sans même prendre le temps de savoir dans quoi nous
nous lançons ? Parlons énergie, d’abord : 65 % de la consommation
énergétique directe d’un opérateur mobile vient du fonctionnement
des équipements fournissant la couverture radio.
Voir
lemonde.fr

Le parent hyperconnecté à son portable risque de devenir un
parent déconnecté de son enfant

Véritable doudou numérique, objet transitionnel dévoyé, le portable
s’interpose sournoisement au sein de la relation parent-enfant.
Le parent hyperconnecté à son portable risque de devenir un parent
déconnecté de son enfant.

Le bébé est un être profondément sociable, qui se construit dans
l’échange avec son environnement. Prenons garde à ne pas appauvrir
l’appétence de contact du tout-petit. Elle est une force de propulsion
de sa croissance psychique, précieuse, vitale.
Voir
lemonde.fr

Afflelou

Signalé
par Luc BECKER
Mél : luc.becker(a)wanadoo.fr


Cloud : Azure l’emporte auprès de DSI de grands groupes
 
Les décideurs IT de grands groupes privilégient l’infrastructure
cloud de Microsoft (Azure), selon une enquête de Goldman Sachs.

Voir
silicon.fr

Emploi cadre : tensions persistantes dans le secteur informatique
 
Les difficultés des entreprises du secteur informatique à recruter
des cadres se confirme au dernier baromètre de l’Apec.
Voir
silicon.fr

Linux : Linus Torvalds tance ZFS, sans l’exclure
 
Le système de fichiers sous licence CDDL promu par Oracle, ZFS,
a été brocardé par le créateur du noyau Linux.
Voir
silicon.fr

App Store : une cash machine…aussi à Noël
 
L’App Store continue d’augmenter son chiffre d’affaires en dépit
des baisses de vente d’iPhones. Près de 1,5 milliards $ ont été
généré sur la semaine des fêtes de fin d’année 2019.
Voir
silicon.fr


Publication
diffusée grâce au soutien de :

page facebook


Du côté de Jojo (juste un jeu avec les mots, pas une opinion !)

NATIONALISME (Le) : Une maladie infantile qui est la rougeole de l’humanité.
Albert Einstein
Extrait du dictionnaire de Jojo. Torturer les mots pour les faire
rire
Contact : Georges LARROQUE
Mél : larroque.georges(a)orange.fr

Agricultures


De l’agriculture du 18ième siècle à celle d’aujourd’hui, par
Mme Nadine Vivier, Présidente de l’Académie d‘agriculture
Voir
academie-agriculture.fr

« Agribashing », incohérences et fausses informations : quel
rôle pour les Académies ? Discours de Jean-Louis Bernard, Président
de l’Académie d‘agriculture pour l’année 2019

Voir
academie-agriculture.fr

La face cachée de l’agriculture biodynamique
Voir
agriculture-environnement.fr

Du côté des nouveaux Mayas
> La phrase du mois : « Dans un supermarché, on trouve du
maïs dans presque tous les produits. Sans exagérer, tout dans votre
assiette est maïs » Betty Fussell

> Insolite : le maïs star de la gastronomie.
Camille gagne la finale du Meilleur Pâtissier avec son gâteau surprenant
au maïs crémeux, caramel et croustillant, ganache au chocolat au
lait…
Voir
les nouveaux mayas

Old good days (????): Les faucheurs par Pekka Halonen


Témoignages d’agriculteurs : découvrez les reportages les plus
lus sur Pleinchamp.com
Voir
pleinchamp.com

"État des lieux et perspectives des avancées relatives à
l’édition du génome", paru dans Futuribles du 20 décembre 2019
Voir
futuribles.com

Idele veut « renforcer l’attractivité du métier pour pérenniser
l’installation »

À l’heure où le renouvellement des générations en élevage devient
de plus en plus difficile et où ce secteur, plus globalement, peine
à trouver de la main-d’oeuvre, l’Institut de l’élevage Idele se
penche sur ce qui semble expliquer principalement le manque d’attractivité
du métier et le déficit d’image dont il souffre : la charge de travail
et les contraintes liées aux productions animales. Objectif : mieux
les prendre en compte dans les projets d’installation et même avant,
dès la formation, afin d’optimiser un facteur de production aussi
important que le cheptel ou le matériel : le bien-être au travail
des éleveurs. Ne mérite-t-il pas en effet autant d’attention que
celui des animaux ?
Voir
agri-mutuel.com

Agronomie. Inrae : un nouveau géant de la recherche est né (obèse ?
– GW)

L’Inrae est le nouveau nom de l’institut national de recherche agronomique
(Inra), qui a fusionné le 1er janvier avec un organisme de recherche
bien moins connu, l’Irstea, chargé de l’environnement.
Voir
ouest-france.fr

Première utilisatrice de glyphosate, la SNCF tente de désherber
autrement (et n’y arrive pas vraiment – GW)

L’entreprise ferroviaire expérimente des solutions alternatives,
avant l’interdiction de 2021. Mais la facture s’annonce salée.
Voir
leparisien.fr

Documentaire Food Evolution : une censure prévisible

Dans un rapport confidentiel, la société de distribution cinématographique
2iFilms relate ses mésaventures concernant la diffusion du documentaire
Food Evolution
Voir
agriculture-environnement.fr


Du côté de Jojo (juste un jeu avec les mots, pas une opinion
!)

NATIONALITÉ (Ma) : "Je ne suis pas anglais. Bien au contraire."
Samuel BECKETT.
Extrait du dictionnaire de Jojo. Torturer les mots pour les faire
rire
Contact : Georges LARROQUE
Mél : larroque.georges(a)orange.fr

Agenda


Santé des céréales et santé humaine

22 janvier 2020 – PARIS – Académie d’agriculture
Plusieurs champignons pathogènes sont susceptibles d’attaquer les
céréales à paille et d’entraîner des baisses de rendement ou des pertes
de qualité.
Mais quels sont les rapports avec la santé humaine ?
En fait, une céréale contaminée par un micro-organisme peut présenter
des risques toxiques graves pour l’homme. Les moisissures secrètent
des toxines naturelles, appelées mycotoxines qui peuvent subsister
sur les grains alors que la moisissure a disparu. Elles sont indétectables
à l’œil nu et nécessitent des méthodes d’analyses performantes pour
les détecter. Elles sont thermostables et se retrouvent donc dans
les produits après cuisson.
Il faut donc des méthodes de lutte adaptées. Cette séance abordera
les principales maladies fongiques et virales des céréales à paille
en France : blé tendre, blé dur, orge, et les risques et conséquences
liés à leur présence.
Voir
academie-agriculture.fr

Invitation au grand colloque scientifique « Santé du végétal, une
seule santé et un seul monde »
28 janvier 2020 – PARIS
Le mardi 28 janvier 2020, l’Académie d’agriculture de France organise
un grand colloque scientifique "Santé du végétal, une seule santé
et un seul monde", en collaboration avec l’Association des Amis
de l’Académie d’Agriculture de France, le DIM 1 Health Île‐de‐France
et l’Académie nationale de Pharmacie.

Un événement labellisé "Année Internationale de la santé des
végétaux 2020", qui réunira des acteurs professionnels, du monde
académique et de la société civile pour mieux appréhender les enjeux,
les spécificités et les implications de la santé des plantes en interaction
avec la santé humaine et la santé animale.

Cette journée d’interventions pluridisciplinaires de haut niveau est
placée Sous le haut parrainage du Président de le République, du Ministre
de l’agriculture et de l’alimentation et de la Présidente de la Région
Île‐de‐France.

Le colloque organisé par l’Académie d’agriculture de France s’est
attaché à réunir les meilleurs experts dans leur domaine pour faire
l’état de l’art en matière de santé des végétaux.

Unique par sa dimension pluridisciplinaire, il s’attachera à privilégier
une approche systémique autour du concept One Health parce que la
santé humaine, la santé des animaux et la santé des plantes sont indissociables.

À la tribune et au cours des tables rondes se relaieront des personnalités
du monde académique, de l’industrie et de la société civile. Les intervenants
sont issus d’un large éventail d’organismes : Organisation Mondiale
de la Santé Animale (OIE), ANSES, Agriculture et Agroalimentaire Canada,
Universités du Costa Rica, de Paris‐Créteil et de Pau et des
Pays de l’Adour, Groupe interacadémique sur l’antibiorésistance, Union
des Industries de la Protection des Plantes (UIPP), International
Biocontrol Manufacturers Association (IBMA), Académie nationale de
Pharmacie et Académie d’agriculture de France, ainsi que des personnalités
de la grange distribution, de la presse, de la sphère politique et
du monde agricole.

Inscriptions

Programme
et renseignements
:

Qu’attendre des nouvelles gammes de solutions technologiques ?
Par defisol

31 janvier 2020 – EVREUX
Agritechnica, le salon de référence du machinisme vient de fermer
ses portes. Cette journée sera l’occasion de présenter et d’analyser
les innovations qui feront l’agriculture de demain : pilotage des
cultures, tour de plaine par satellite, pièges connectés, réseau d’observations
agriculteur et technicien, stations météo et modèles de prévision.
Quelle complémentarité pour optimiser les intrants ?
Un focus sur le désherbage de précision sera aussi proposé.
Voir
defisol

Mél : contact(a)defisol.fr

Le métier d’agriculteur face à la transition écologique

5 février 2020 – PARIS
La matinée de ce colloque sera consacrée aux faits qui ont marqué
l’agriculture en 2019, au concept d’agroécologie, des origines à sa
mise en œuvre, à son appropriation par les agriculteurs, à la transition
écologique en Europe, aux interactions avec l’économie.
L’après-midi, une première table ronde abordera les transformations
en cours dans les activités de l’agrofourniture et du conseil et la
seconde rassemblera des personnalités sur le thème « Quelles formations
pour quels métiers ? ».
En fin de matinée sera également remis le prix de l’information scientifique.
Porté par l’Académie d’agriculture de France, il distingue les travaux
journalistiques qui apportent rigueur et rationalité aux débats publics.
Voir
academie-agriculture.fr

Le salon au champ se modernise et propose des journées à thèmes
toute l’année

8 – 10 septembre – OUTARVILLE près d’Orléans
Innov-Agri espère renforcer sa position de salon dynamique en Europe
en offrant désormais sept journées thématiques à ses visiteurs. Qu’il
s’agisse de fournisseurs, de commerciaux ou d’agriculteurs, tout le
monde peut participer ! Conférences et des partages d’expérience,
démonstrations et des expérimentations terrain… l’organisation revoit
la richesse du contenu proposé en faisant vivre le site de 160 ha
dès le printemps 2020.

– Sol, traction et pneumatique – le 10 mars
– Clés de réussite pour les semis de printemps – le 31 mars
– Gestion des adventices – le 29 mai
Voir
agri-mutuel.com

Du côté de Jojo (juste un jeu avec les mots, pas une opinion !)

NÉO-DARWINISME (Le) : Théorie évolutionniste selon laquelle l’homme
ne descend plus du singe, mais du cocotier.
Édouard HUGUELET.
Extrait du dictionnaire de Jojo. Torturer les mots pour les faire
rire
Contact : Georges LARROQUE
Mél : larroque.georges(a)orange.fr

Du
côté des gazettes et des blogs agricoles


Du côté de vitisphere.com :Figures de l’actualité du vin

Nous sommes fiers de publier, pour la quatrième année consécutive
le top 20 du
vin
. Ce palmarès des personnalités vise à mettre en lumière des
personnalités qui ont marqué l’actualité de l’année écoulée.

La rédaction s’est dès le départ posée un second défi pour réaliser
la sélection : prendre le pari que ces personnalités marqueront l’actualité
de la filière dans les années qui viennent. Nos choix commencent à
se vérifier. A l’instar de Jean-Marie Fabre, désormais président des
Vignerons indépendants (top vin du 20 2017) qui a été particulièrement
actif dans sa prise de parole en 2019.

Citons également François
d’Haene
, nommé homme de l’année par nos confrères de la Revue
des vins de France. Cette année nous avons également fait évoluer
notre palmarès, en invitant nos lecteurs à voter pour leur personnalité
préférée dans la sélection. N’hésitez donc pas à venir cliquer pour
soutenir votre favori.te. Le résultat final sera dévoilé le 22 janvier.
On vous attend nombreux !
Voir
vitisphere.com

Terre-net
Web TV


Du côté de pleinchamp.com :  Dépendance, par Anne Sophie LESAGE

Il y a déjà 10 ans que le gouvernement a lancé le premier plan Ecophyto.
Pour quel résultat ? Des ventes de substances actives encore en hausse
pour l’année 2018. Les 400 millions d’euros mobilisés chaque année
(dont 200 millions dédiés à la conversion en agriculture biologique),
n’ont pas suffi à faire baisser les usages, pour des raisons climatiques
et conjoncturelles. Preuve d’une « dépendance » française encore importante
à certains produits phytosanitaires.

Après le soufre, le glyphosate occupe la seconde place des substances
actives les plus vendues en France en 2018. Malgré un besoin encore
important dans les exploitations, le gouvernement garde le cap et
confirme son plan de sortie du glyphosate d’ici fin 2020.

Même si les professionnels sont conscients que la réduction de l’utilisation
des produits phytosanitaires va dans le bon sens et celui de la future
PAC, les alternatives restent parfois coûteuses. À ce problème, le
gouvernement garantit qu’il ne laissera pas les agriculteurs « dans
une impasse technique ou économique ».

Ces sujets seront le fil rouge de l’année 2020.
Voir
pleinchamp.com


Du côté d’André Heitz

> Glyphosate
: encore une étude de toxicologie avec des doses invraisemblables

> Tonnerre
de Brest ! Le Télégramme partenaire de charlataneries !

> Point
de vue : l’acceptation de la technologie alimentaire par la génération
Z pourrait nous permettre de surmonter cette atmosphère de peur

> Point
de vue : une étude sur le soja publiée dans la revue Nature passe
à côté de l’essentiel

> GlyFauxTests
: l’infox de Libé

> Dénoncé
par M. Yann Kindo : « Séisme du Teil : France Info ne tremble pas
pour faire sensation »

> «
Soyons fiers de notre agriculture ! » : Bravo France Bleu Touraine
!

> Se
fier à la science ?

> Farm
Babe : jetez un œil à l’intérieur d’une « ferme industrielle » biologique

> «
…vous avez dépassé les limites de la décence et de l’honnêteté intellectuelle…
», une lettre de M. Jean-Paul Pelras à M. Yannick Jadot


> Insectes
: Nature publie un torchon politicien, les insectes pris en otage

> France
(in-)culture et la betterave sucrière

> Crop
circles = agroglyphes… rions un peu

page facebook

Le
Mensuel
de l’Académie

Abonnez-vous


Du côté de Cultivar

> Russie:
le ministère de l’Agriculture veut limiter les exportations de blé

> Climatologie:
une fin d’année douce et humide (Agreste)

> Les
marchés européens s’apprécient à cause des grèves

> Hausse
mondiale des prix alimentaires, portés par les huiles végétales

Dans son rapport mensuel, la FAO indique qu’en décembre 2019, l’indice
des prix des produits alimentaires a atteint sa valeur la plus haute
depuis cinq ans. La plus forte hausse est à imputer aux…

> Zone
de non-traitement: les syndicats agricoles réagissent

Moratoire, retrait ou amélioration. Les syndicats agricoles, qui sont
tous contre l’arrêté et le décret parus le 29 décembre sur les zones
de non-traitement (ZNT), interpellent ainsi le Gouvernement selon…

> Vente
de produits phytosanitaires en France, la guerre des chiffres

Le pavé dans la mare est jeté, à l’issue de la réunion du comité
stratégique et de suivi du plan national de réduction des produits
phytosanitaires, ce mardi 7 janvier 2020. Comme à l’accoutumée, les
uns crient au scandale…

> Un robot
tueur de limaces bientôt dans les champs

Comme pour le maïs, la forte sensibilité du tournesol aux limaces
est due à sa grande appétence et également à sa faible capacité à
compenser les dégâts contrairement à des cultures comme les céréales
à paille. De plus, son stade de sensibilité s’étale de la germination
à deux feuilles…

> Vidéo:
ils ont choisi le blé hybride #1

Nous sommes allés à la rencontre de Nicolas Renolleau en Vendée, au
moment des semis. Il a fait le choix depuis quelques années du blé
hybride qui permet de mieux valoriser les parcelles…

Association
nationale des éditeurs de logiciels agricoles


Du côté du ministère de l’Agriculture

> Fin
du broyage des poussins mâles : Julia Klöckner et Didier Guillaume
mobilisent les acteurs des filières avicoles

> Contamination
des coquillages par les norovirus : le ministère a rencontré les représentants
de la conchyliculture

> Commission
des comptes : résultats 2018 des exploitations et comptes prévisionnels
de l’agriculture pour 2019

> Création
de l’Institut national d’enseignement supérieur pour l’agriculture,
l’alimentation et l’environnement

 


Du côté de la Fnsea

> Retraites
agricoles : la FNSEA attend des réponses

Alors que le mouvement social contre l’institution du régime universel
de retraites se poursuit, la FNSEA a été reçue ce jour par Laurent
Pietraszewski, Secrétaire d’Etat en charge de la réforme, pour un
entretien franc et direct.
Nous avons abordé la question des futures cotisations dans le système
réformé. La FNSEA attend des chiffrages et la mise en œuvre de simulateurs
qui permettront à chacun de se rendre compte de l’impact de la réforme
sur sa situation.  Nous avons fait part de notre préoccupation quant
aux futures concessions que pourraient faire le Gouvernement en matière
de pénibilité, lesquelles seront à la charge des employeurs.
Enfin, nous lui avons de nouveau demandé d’apporter une réponse aux
anciens agriculteurs qui ne bénéficieront pas de la retraite minimum
à 1 000 € par mois. Cette dernière ne visera en effet que les nouveaux
retraités à compter de 2022. Et si la FNSEA soutient la création d’un
régime universel de retraites, marginaliser nos anciens est contraire
à cette démarche d’universalité.
Les agriculteurs, retraités ou actifs, attendent maintenant des réponses
sur chacun de ces points.

> A
quand le retour de la compétitivité du secteur agricole français ?

Le 17 décembre 2019 sont parus les comptes nationaux prévisionnels
de l’agriculture pour l’année 2019. Ils annoncent, après la reprise
timide du secteur sur les deux dernières années, des résultats alarmants
sur la plupart des productions.

En effet, le résultat brut de la branche agricole se replie de -6,6
% en passant de 28,1 en 2018 à 26,2 milliards d’euros en 2019 sous
les effets conjugués de la baisse des volumes et des prix, et de la
hausse des consommations intermédiaires. La sécheresse de 2018, associée
à la hausse des charges, a été déterminante dans ces résultats.

Les résultats des exploitations par orientation technico-économique
de l’année 2018 ont également été publiés. Ils montrent une forte
dispersion entre  les  exploitations :  près  de  30 % ont un résultat
courant par actif non salarié (RCAI) de moins de 10 000 euros.

Globalement, ces résultats démontrent que la reprise n’aura été que
de courte durée après les années de crise exceptionnelle de 2015 et
2016. Après un simple rattrapage du niveau d’avant la crise, les résultats
repartent déjà à la baisse.

De plus, la Commission des Comptes de l’Agriculture de la Nation de
ce jour confirme les tendances déjà révélées au cours de l’année :
le solde avec l’Union européenne est structurellement déficitaire.
En 2019, comme lors des deux années précédentes, l’excédent agroalimentaire
provient exclusivement des échanges avec les pays tiers. Les performances
à l’export (+ 21 % par rapport à 2018) dissimulent ainsi des dynamiques
de perte de compétitivité des filières françaises au sein de l’Union
Européenne.

La FNSEA réitère les messages que déjà nombre d’acteurs ont porté
cette année, et qu’elle avait mis en avant aux côtés de l’ANIA et
de Coop de France à l’occasion de sa contribution au Pacte Productif
en 2019 : les filières agricoles et agroalimentaires françaises perdent
des parts de marché en France, et dans l’Union européenne. Notre place
dans le commerce mondial recule. Il est donc urgent que le Gouvernement
français opère des choix stratégiques, tant sur le plan réglementaire
qu’en matière d’accompagnement de l’investissement pour améliorer
à la fois le revenu des producteurs et leur capacité à répondre aux
demandes des consommateurs.


Du côté de Jojo (juste un jeu avec les mots, pas une opinion !)

O N U (L’) : Elle a des bleus sur le front. Jacques a dit.
Extrait du dictionnaire de Jojo. Torturer les mots pour les faire
rire
Contact : Georges LARROQUE
Mél : larroque.georges(a)orange.fr

Opinions
et curiosités du web


Un paysan ramasse des champignons dans un bois

Le vétérinaire du pays s’approche et reconnaît qu’ils sont vénéneux
:

– Malheureux ! Vous allez vous empoisonner !

– Ne craignez rien, Monsieur, c’est pas pour les manger… c’est pour
les vendre !

TV
Agri
: actualités agricoles. Toute les actualités
de l’agriculture en vidéo. Informations agricoles


Pensée du jour, celle d’une Prix Nobel… Où l’on voit que le pessimisme
n’est que paresse de l’esprit : Esther Duflo, prix Nobel d’économie
2019 dit…

Je ne pense pas qu’il faut faire la révolution pour pouvoir changer
les choses. Il y a beaucoup de solutions qui marchent sans avoir à
changer les institutions. On ne peut pas faire grand-chose pour empêcher
et prévoir les coups d’État, les conflits armés, mais on peut quand
même faire quelque chose pour améliorer la vie des gens. Autrement,
c’est se laisser aller à la politique du pire. Je ne dis pas qu’il
n’y a pas de difficultés pratiques à mener de telles interventions
(la corruption, les blocages institutionnels, les rivalités politiques)
mais ma philosophie est qu’il faut agir quand même. J’ai de l’espoir,
et il y a des raisons d’être optimiste.

Tout empire dans le monde, surtout en ce moment, mais pas la pauvreté.
Le nombre d’ultrapauvres a été divisé par deux, la mortalité infantile
aussi. C’est l’effet de facteurs que l’on ne contrôle pas (la mondialisation
des échanges, les prix de marché des ressources naturelles) mais aussi
d’une approche plus pragmatique des questions de santé, d’éducation,
des programmes sociaux : la pauvreté a enfin été considérée comme
un problème à résoudre, et pas seulement comme une conséquence.

Par exemple, on a réduit de 450 000 le nombre de cas de paludisme
dans le monde en distribuant gratuitement des moustiquaires, grâce
aux expériences randomisées de ma collègue Pascaline Dupas [prix du
meilleur jeune économiste 2015] qui ont montré que la gratuité était
plus efficace que « le juste prix » préconisé par de nombreux économistes.
Voir
lemonde.fr



Du côté de Jojo (juste un jeu avec les mots, pas une opinion !)

OPACITÉ (L’) : Ce qui caractérise le bouillon de culture dans lequel
évoluent les milieux politico-financiers. Édouard Huguelet.
Extrait du dictionnaire de Jojo. Torturer les mots pour les faire
rire
Contact : Georges LARROQUE
Mél : larroque.georges(a)orange.fr

Gazette
de vitisphere.com,
portail vitivinicole

 


A thought for today

We must be willing to let go of the life we have planned, so as
to have the life that is waiting for us.
E.M. FORSTER, novelist (1879-1970)

A second thought for today

In religion, faith is a virtue. In science, faith is a vice.
Jerry COYNE, biology professor (1949 -)


Du côté de Jojo (juste un jeu avec les mots, pas une opinion
!)

OINDRE : Graisser un roi ou tout autre dignitaire à l’épiderme déjà
suffisamment glissant.
Ambrose Bierce
Extrait du dictionnaire de Jojo. Torturer les mots pour les faire
rire
Contact : Georges LARROQUE
Mél : larroque.georges(a)orange.fr

Ageekculture
: un blog sur l’agriculture et les technologies de l’information


La Crise n°46, "Un temps à ne pas mettre un sou dehors !"

Résumé : La période est compliquée pour la gestion de patrimoine,
en situation de taux zéro ou négatifs qui peuvent inciter certains
à prendre des risques insensés dans l’espoir de retrouver du rendement
là où, structurellement, il ne peut pas y en avoir. D’où la nécessité
de ne pas céder aux mirages des nouvelles chaînes de Ponzi qui s’offrent
à vous à longueur d’écrans internet et de respecter quelques règles
de prophylaxie financière. Le mieux, finalement, ne serait-il pas
de faire la grève des placements financiers, de rester cash en attendant
des jours meilleurs, d’accepter tranquillement de perdre 1% par an
plutôt que de risquer de voir ses avoirs en assurance-vie bloqués
ou de perdre 20, 30 ou 50% sur des actifs risqués : la paresse financière
ne serait-elle pas actuellement la forme suprême de la sagesse patrimoniale
? Mais le cash sur les comptes bancaires n’est pas non plus exempt
de tout risque. Ce numéro vise à faire le point sur ces questions
bassement matérielles auxquelles nous avons néanmoins la faiblesse
d’attacher de l’importance !

1. Quoi de neuf sous l’obscurité de la crise p.3
2. Préférence pour la liquidité, monnaie fondante et garantie des
dépôts p.9
3. Et mes sous dans tout ça : que faire et ne pas faire ? p. 16
Voir La
Crise

Contact : Henri REGNAULT
Mél : henri.regnault(a)univ-pau.fr

Françoise Dolto : de modestes circonstances atténuantes à défaut
d’excuses (pour ses propos sur la pédophilie)

– son centre d’intérêt : les bébés et les tout petits plutôt que les
grands enfants, et elle aura été un pionnière dans ce domaine. Elle
a été une vulgarisatrice de premier ordre.
– elle s’est laissé aller à discuter d’un domaine qu’elle ne connaissait
pas, ce qui n’est pas étonnant : personne n’en parlait.
– elle s’était aussi trompé sur l’autisme
Voir
blogs.mediapart.fr

Adhérez
à l’AFIA

Chèque de 30 Euros à
nous envoyer.
Un reçu vous sera adressé
.

L’AFIA
est membre fondateur de l’European Federation for Information
Technology in Agriculture

Du côté de EBBH

 


J’ai l’impression (GW) que la CGT, autrefois confiante dans les
actions « de masse », est devenue quasi-maoïste ou trotskiste
(pour ceux qui sont assez âgés pour en avoir rencontré), valorisant
(comme les gilets jaunes) les actions des « minorités agissantes »…

>>> SNCF: le taux de grévistes au plus bas pour ce 29e jour
de mobilisation (et on peut imaginer qu’à la Ratp, le taux ne soit
pas plus élevé)

Le taux de grévistes mesuré ce jeudi matin était de 6,9%, indique
la direction de l’entreprise. 33,9% des conducteurs sont en grève,
18,2% des contrôleurs et 10,5% des aiguilleurs.
Voir
bfmtv.com

Pendant ce temps, la réforme des retraites va ouvrir des dossiers
qui trainent depuis des décennies :
– le développement de la mobilité professionnelle grâce au régime
commun de retraite, avec en complément la portabilité des droits à
d’éventuelles primes de licenciement et / ou de départ à la retraite,
– les salaires insuffisants des débutants dans l’enseignement, ou
des infirmières, ou des gens ayant des travaux pénibles,
– l’emploi des séniors et le besoin de transitions plus douces entre
le plein temps de travail et la retraite,
…/…

Par exemple :

>>> Le chômage des seniors, grand absent du débat sur les
retraites

Il sera difficile de mettre en œuvre une réforme des retraites sans
prendre en compte le chômage des seniors. Il est temps de partager
un diagnostic sur le sujet et d’engager enfin une politique d’inclusion
des seniors sur le marché du travail qui traite à la fois du maintien
en emploi et du chômage.
Voir
lemonde.fr

Grèves et part des services dans le PIB en %

L’effet de la grève des conducteurs de trains et de métro reste marginal
simplement parce que nous vivons dans une société de services. Beaucoup
sont ennuyés, bloqués, mais l’économie continue de tourner…

 

Réseau
Numérique
et Agriculture ACTA


From red seaweed to climate-smart cows: New Zealand leads the
fight against methane

…/…
In Nelson, at the top of the South Island, the Cawthron Institute
has recently been awarded government funding to cultivate and research
a red native seaweed known as Asparagopsis armata.

The agriculture minister, Damian O’Connor, has said if this seaweed
is able to be mass produced, it could be a “game-changer for farmers
here and around the world” as it has been proven to reduce stock
methane emissions by as much as 80% when added as a feed supplement
at quantities as low as 2%.

“The holy grail is going to be getting enough of the stuff,” Cawthron
chief executive Prof Charles Eason told the Guardian. “It’s got
a complicated life cycle. One of the barriers to getting this to
market is growing enough of the stuff in ways that are cost effective
to make it commercially viable.”
…/…
As well as working towards manipulating the genes that control methane
admissions, Oback is also focused on designing cattle that will
thrive in a climate-altered future – animals that are more heat
tolerant, hardy and productive.

The five-year programme is only three months in but is already targeting
coat colour adaptation – creating cows that are lighter in colour,
making them more heat-tolerant.
…/…
See
theguardian.com

Professions that have the most sex revealed – and it’s good news
for farmers (Oct. 2019)… ou pourquoi les journalistes n’aiment
pas les agriculteurs (?!)

A new survey by Lelo UK has revealed that farmers have the most
sex, with over 33% claiming to have sex at least once a day.

And it seems that farmers’ daily sex sessions are paying off, with
67% ranking their performance in the bedroom as ‘incredible’.

At the other end of the scale, journalists appear to have the least
sex (awkward for me writing this…), with one fifth claiming they
only have sex once a month.
See
mirror.co.uk

 

 

Revue
de l’Académie
d’Agriculture de
France



The Census

The census taker comes to the Goldman house.

“Does Louis Goldman live here?” he asks.

“No,” replies Goldman.

“Well, then, what is your name?”

“Louis Goldman.”

“Wait a minute–didn’t you just tell me that Goldman doesn’t live here?”

“Aha,” says Goldman. “You call this living?”

 


Cette gazette est disponible sur le site de l’Association francophone
d’informatique agricole (Afia)

Les
archives de cette gazette sont disponibles sur le site de l’Afia

La diffusion de "Du côté du web et de l’informatique
agricole" est réalisée avec le concours de Vitisphere

Ma « nouvelle
» adresse : guy.waksman(a)laposte.net

Adhérez
(enfin facilement !) à l’Afia
(adhésion individuelle ou adhésion
d’organisme)


Déclaration C.N.I.L. numéro 1555970
Vous êtes plus de 15 000 à recevoir « Du côté du web et de l’informatique
agricole ». La reproduction n’est autorisée que pour votre usage
personnel et les besoins de votre entreprise.
Si vous souhaitez abonner un (e) ami (e), un (e) collègue, merci
de faire directement l’inscription en allant sur le formulaire
suivant

Et si vous souhaitez contribuer à la rédaction de
cette gazette hebdomadaire, merci d’en faire directement la demande
à Guy Waksman.
Adresse mél : guy.waksman(a)laposte.net



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>